Faits divers | | 08/01
Réagir Par

Saint-Maur-des-Fossés: une famille séquestrée par trois hommes armés

Saint-Maur-des-Fossés: une famille séquestrée par trois hommes armés
Centres de vaccination à Saint-Maur-des-Fossés : Voir la page

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une famille installée rue Edgar Quinet à Saint-Maur-des-Fossés a été séquestrée par trois hommes armés.

Soirée cauchemardesque pour les habitants d’un pavillon de la rue Edgard Quinet à Saint-Maur-des-Fossés. Trois hommes se sont introduits dans la propriété en escaladant la palissade d’un jardin voisin avant de pénétrer dans la maison en descellant une porte-fenêtre. Une partie du mur s’est brisée sous l’effet du choc, occasionnant une rupture de câble électrique, d’une canalisation de gaz et provoquant une fuite d’eau.

Trois hommes, l’un porteur d’une carabine et deux autres équipés d’armes de poing ont alors réunis l’ensemble des membres de la famille dans le salon en les menaçant de mort et les mettant en joue. Selon une source policière, les agresseurs voulaient mettre la main sur une personne ayant exercé des prestations de courtage d’assurance pour exiger de lui de l’argent. La mère de famille a remis une somme de 500 euros en espèces aux trois hommes qui ont ensuite pris la fuite après l’avoir violentée.

Une fois prévenue, la police s’est rendue sur place et des équipes de GRDF et d’Enedis sont également intervenues pour traiter les ruptures de fluides. Les secours ont transporté la mère à l’hôpital intercommunal de Créteil. L’enquête a été confiée au service départemental de la police judiciaire du Val-de-Marne (SDPJ 94). La piste d’un règlement de compte est notamment envisagée.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , CHI de Créteil, , ,
2 commentaires pour Saint-Maur-des-Fossés: une famille séquestrée par trois hommes armés
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi