Santé | Ile-de-France | 24/09
Réagir Par

Santé – Ile-de-France: faut-il décentraliser l’ARS ?

Santé – Ile-de-France: faut-il décentraliser l’ARS ? © Elf Moondance

L’autorité organisatrice des soins à l’échelle régionale, l’agence régionale de santé (ARS), doit-elle être déconcentrée, comme c’est le cas actuellement, ou carrément décentralisée, et dépendre du conseil régional? L’Ile-de-France lance le débat.

Le conseil régional d’Ile-de-France a ainsi voté ce jeudi une proposition du groupe UDI demandant à l’Etat d’expérimenter la “régionalisation du système de santé” en lui laissant la main sur l’Agence régionale de santé (ARS). Le vœu, adopté à 114 voix pour et 62 voix contre, “mandate” Valérie Pécresse (Libres), présidente de la région, pour œuvrer auprès du gouvernement et du parlement afin que la région “déroge à titre expérimental aux dispositions législatives régissant l’exercice des compétences de l’Etat sur la santé”.

“La régionalisation peut et doit être un remède à l’incapacité de l’Etat central de réformer notre système de santé au-delà de simples mesures paramétriques”, estiment les élus UDI, membres de la majorité, pour lesquels la région “a pallié aux failles de l’Etat au début de la pandémie”.

Créées en 2010 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, les ARS sont actuellement placées sous la tutelle du ministère de la Santé.

Les groupes de gauche et le groupe majorité présidentielle ont en revanche fait part de leur opposition. “Vous voulez créer ici une jurisprudence extrêmement dangereuse”, a prévenu Prisca Thevenot (LREM).

La question de la régionalisation “a déjà été discutée par la représentation nationale”, a fait valoir Christophe Prudhomme (LFI). Or, “cette orientation n’a pas été retenue” en raison du principe “d’égalité de traitement de tout citoyen quel que soit son lieu de résidence sur le territoire”.

Yannick Trigance (PS) a lui aussi dénoncé une “nouvelle étape dans la remise en cause de l’égalité républicaine”. Sorayah Mechtouh (pôle écologiste) a souligné l’exemple de l’Italie, “passée à un système régionalisé de santé dans les années 1970 et qui en est revenue”.

Pour Cécile Dumas (PCF), les ARS sont déjà “une régionalisation des gouvernances des politiques de santé” qui “a montré son échec”.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Santé – Ile-de-France: faut-il décentraliser l’ARS ?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi