Santé | Val-de-Marne | 30/03
Réagir Par

Vaccinodromes anti-Covid en Val-de-Marne: Min de Rungis et Choisy-Créteil en lice

Vaccinodromes anti-Covid en Val-de-Marne: Min de Rungis et Choisy-Créteil en lice
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Un premier vaccinodrome XXL devrait ouvrir courant avril au MIN de Rungis. Le Conseil départemental du Val-de-Marne s’est par ailleurs porté volontaire pour en opérer un dans le parc interdépartemental de Choisy-le Roi à Créteil.

Selon nos informations, le Val-de-Marne devrait accueillir un premier vaccinodrome de grande échelle au MIN de Rungis dans la première quinzaine d’avril. Un lieu privilégié à la fois en raison de sa situation géographique et de son stationnement automobile à volonté.

Par ailleurs, le Conseil départemental du Val-de-Marne s’est porté volontaire pour accueillir un centre de vaccination XXL au sein du parc interdépartemental des sports de Choisy-le-Roi, à Créteil, d’ici la fin avril-début mai. Le président du département, Christian Favier, a écrit dans ce sens au préfet. Le lieu présente également l’avantage de disposer de parkings généreux et est de plus accessible par les transports en commun (TVM, RER D, 393…) et situé de manière centrale dans le département. “Nous proposons de mettre à disposition l’équipe qui s’occupe actuellement de la vaccination dans les résidences autonomie”, indique-t-on cabinet de la présidence du département. Pour l’heure, les équipes de vaccination du département, composées d’une quinzaine de personnes, ont procédé à la première injection de vaccin auprès de 800 résidents et s’apprêtent à effectuer la deuxième à partir de ce jeudi 1er avril. D’ici la fin du mois, elles seront donc disponibles. “Il nous faudra en revanche un renfort de médecins car nos médecins de PMI ne travaillent pas exclusivement pour le département. Un appel aux volontaires pourrait être lancé et nous prévoyons aussi de nous appuyer sur la BSPP (brigade des sapeurs pompiers de Paris).” L’organisation sera confirmée dès le feu vert obtenu, qui dépend en grande partie des doses de vaccin disponibles.

Dans les deux cas, il s’agit de centres capables de vacciner plusieurs milliers de personnes par jour, afin de changer d’échelle par rapport à aujourd’hui, même si les volumes actuels sont déjà nettement plus importants qu’au début de la vaccination, passés de 5 000 à 20 000 doses par semaine dans le Val-de-Marne depuis mars. L’enjeu est de taille car la pandémie continue de se répandre sous l’effet du variant anglais, plus contagieux et dont les conséquences épargnent moins les jeunes. Dans les hôpitaux franciliens, les services de réanimation sont à la saturation et les déprogrammations massives ne sont pas non plus sans conséquence sur la santé à moyen terme de la population.

Lire aussi :
La vaccination prend de l’ampleur en Val-de-Marne
Ile-de-France: les passages aux urgences pour Covid-19 dépassent la 2ème vague
Patients Covid en réa à Saint-Denis: jeunes, femmes enceintes, mais plus aucun lit
Vaccination des seniors: Emmanuel Macron visite le centre d’appels de l’Assurance Maladie à Créteil

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Le coronavirus continue de refluer en Ile-de-France
Handicap: les suspensions pour non vaccination affectent l’Institut Le Val Mandé
Appel aux volontaires pour expérimenter les risques de Covid en boite de nuit
Un centre de vaccination éphémère à l’université de Créteil
100 classes fermées pour Covid-19 en Seine-Saint-Denis
Coronavirus en Ile-de-France: nouvelle décrue hospitalière
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Un commentaire pour Vaccinodromes anti-Covid en Val-de-Marne: Min de Rungis et Choisy-Créteil en lice
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi