Santé | | 12/02
Réagir Par

Val-de-Marne: les structures d’accueil pour handicapés commencent à vacciner

Val-de-Marne: les structures d’accueil pour handicapés commencent à vacciner
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Considérés parmi les publics prioritaires à vacciner depuis le mois de janvier, les résidents des maisons et foyers d’accueil spécialisés n’attendaient plus que les doses, arrivées ce weekend au CHI de Créteil (Vaccins Astra Zeneca). Des campagnes ont commencé comme ce jeudi à la MAS “La Cornille” de Thiais.

Depuis quelques jours, le personnel de la maison d’accueil spécialisée “La Cornille” à Thiais, préparait subtilement un premier groupe d’adultes handicapés à leur séance de vaccination de ce jeudi. «Cela se fait sous forme de jeu. Nous leur avons expliqué comment ça allait se passer pour qu’ils soient bien préparés le moment venu», explique une éducatrice spécialisée.

Réunis dans une salle d’activité en attendant d’être appelés, les résidents sont distraits par un atelier musique. Certains tapent sur des tambourins, d’autres, dont les mouvements sont moins coordonnés, agitent des petits bracelets à grelot. De temps en temps, un fauteuil entre et un autre sort de la pièce. Dans le calme, les adultes handicapés sont conduits auprès de l’infirmière qui va leur administrer le vaccin., à l’instar de Claire, une jeune femme qui fréquente la structure depuis quelques années déjà.

Dans les jours qui ont précédé cette vaccination, les agents de la MAS ont contacté les familles et tuteurs des résidents pour le recueil des consentements. Un quart n’a pas souhaité faire vacciner leurs pupilles, un chiffre qui correspond au taux habituel de refus du vaccin contre la grippe au sein de l’établissement. Pour la direction, ces doses sont arrivées à point nommé. Si lors de la première vague, l’association CESAP, n’a dénombré aucune victime, deux résidents (qui n’étaient pas résidents à la Mas de Thiais) sont décédés dernièrement du fait des variants.

«Nous avons reçu le week-end dernier 5000 doses de vaccin AstraZeneca et devrions en recevoir bientôt 4900 supplémentaires. Nous en avons fléché un milliers pour les résidents et le personnel des foyers et maisons d’accueil spécialisées du département. Si la règle est de se déplacer vers les centres ambulatoires, nous souhaitons développer les opérations “d’aller vers”, pour les publics qui n’ont pas cette autonomie», explique Eric Véchard, le directeur territorial de l’ARS du Val-de-Marne.

A quand des vaccins pour les résidences autonomie?

Alors que Sophie Cluzel, secrétaire d’État aux personnes handicapées, s’est rendue sur place pour communiquer sur l’accélération de la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 dans les établissements d’accueil spécialisés, un représentant du Conseil départemental, lui a remis un courrier du président du département revenant sur la question de la vaccination dans les Résidences autonomie. Si le département a obtenu un accord de l’ARS pour aller vacciner les personnes les plus dépendantes (en GIR 1 et 2 dans le jargon), cela ne représente en effet que 25 personnes sur 2400 dans le département.

Lire à ce sujet :

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Disneyland Paris ouvre un vaccinodrome de week-end
Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 19 avril
Covid-19 – A Bry-sur-Marne, la réa de l’hôpital Saint-Camille tient le choc
Vaccin Covid: le Val-de-Marne priorise la proximité sur le XXL en attendant plus de doses
Vaccin AstraZeneca en pharmacie: “Nous avons essuyé 300 refus!”
Ile-de-France: 72% des maires veulent le maintien des élections départementales et régionales
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Aucun commentaire pour Val-de-Marne: les structures d’accueil pour handicapés commencent à vacciner
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi