Politique | Val-de-Marne | 28/05
Réagir Par

Programme: Valérie Pécresse et Olivier Capitanio défendent un combo régionales-départementales

Programme: Valérie Pécresse et Olivier Capitanio défendent un combo régionales-départementales © Fb
Centres de vaccination à L'haÿ-les-Roses : Voir la page Centres de vaccination à Val-de-Marne : Voir la page

En campagne dans le Val-de-Marne pour sa réélection à la présidence du Conseil régional d’Ile-de-France, Valérie Pécresse (Libres) a présenté des mesures en commun avec celles d’Olivier Capitanio, maire LR de Maisons-Alfort et leader de la campagne des départementales à droite autour de la plate-forme LR-UDI-Libres Ensemble réveillons le Val-de-Marne (ERVM).

Pour la présidente de région, la tournée val-de-marnaise a commencé à la première heure au Min de Rungis avant un passage en revue de la police municipale de L’Haÿ-les-Roses suivi d’une démonstration de vol de drones puis d’une présentation du programme au moulin de la Bièvre. Le bus de campagne à l’effigie de la candidate a ainsi sillonné la commune dirigée depuis 2014 par l’un de ses fidèles, Vincent Jeanbrun.

A moins d’un mois du premier tour des élections régionales et départementales, Valérie Pécresse a déjà diffusé sa liste de candidats et dévoilé un certain nombre de propositions pour la prochaine mandature. Olivier Capitanio, le chef de file de la liste d’union de la droite et du centre en Val-de-Marne, a également présenté les binômes investis et les premières propositions programmatiques. En campagne commune ce jeudi, les candidats ont insisté sur les synergies entre les deux échelons de collectivité locale.

En matière de sécurité par exemple, Ensemble réveillons le Val-de-Marne promet que pour un euro investi par la région dans le cadre du bouclier sécurit (dotations destinées aux polices municipales et à la vidéosurveillance), le département mettra un euro à son tour. “Quand les communistes reprennent une ville comme à Villejuif, ils désarment les policiers municipaux et leur retirent des compétences. La sécurité est un enjeu très fort de ces élections et il y a une vraie différence en la matière entre ce que nous proposons et ce qu’ils font”, insiste Olivier Capitanio.

“Il faut unir nos forces pour prendre le dernier département communiste d’Île-de-France parce que les habitants du Val-de-Marne ont le droit de vivre dans un territoire sûr, attractif et solidaire où il fait bon vivre”, plaide Valérie Pécresse.

“Défendre le retour à l’emploi plutôt que l’assistance”

En matière d’emploi, Valérie Pécresse propose un “revenu jeunes actifs” de 4000 euros sur 6 mois en contrepartie d’une formation à des métiers en tension dans le social, le numérique, l’environnement, l’agriculture, le BTP ou la sécurité. Olivier Capitanio propose de son côté un kit pour aider les personnes en démarche de retrouver un emploi via par exemple un chèque mobilité, une aide aux frais de garde, à l’habillement, aux repas,…

Sur le logement social encore, les deux candidats sont sur la même longueur d’onde et entendent compléter leurs propositions. “Nous pensons, à l’inverse des communistes, que tout le monde n’a pas vocation à être locataire et qu’il faut développer davantage l’accession sociale à la propriété”, explique Olivier Capitanio qui promet la création d’un office foncier départemental solidaire couplé au développement par la région du bail réel solidaire.

Laïcité : Vincent Jeanbrun convoque un incident au collège
A l’issue de l’entretien au moulin de la Bièvre, Vincent Jeanbrun, maire de L’Haÿ-les-Roses a pris la parole pour rappeler que l’une des propositions du projet en Val-de-Marne consisterait à appliquer un charte de la laïcité dans les collèges. “La laïcité est un défi dans certains établissements. Dans l’un des collèges de ma ville, lors d’un cours de musique, des élèves ont refusé de chanter sous prétexte que c’était interdit pendant le Ramadan”, a-t-il lâché. Renseignement pris auprès de l’inspection académique, il y a bien eu un incident au collège Eugène Chevreul mais la cellule des valeurs de la République de l’académie est intervenue et des entretiens avec les élèves et leurs parents ont été menés pour qu’une telle situation ne se reproduise pas.

Lire tous nos articles sur les départementales 2021 en Val-de-Marne

A lire aussi sur les départementales 2021 en Val-de-Marne

Val-de-Marne: une soirée d’euphorie à droite
Départementales : la droite prend le Val-de-Marne
2ème tour des départementales et régionales en Val-de-Marne: 27,04 % de participation à 17h
Départementales et régionales en Val-de-Marne: participation en hausse à 12h
Départementales Val-de-Marne 2ème tour: candidats et mode d’emploi
Départementales Val-de-Marne 2me tour: gauche unie face à la droite mais duels internes
Lire tous nos articles sur les départementales 2021 en Val-de-Marne Lire tous nos articles sur les régionales 2021 en Ile-de-France

A lire aussi sur les régionales 2021 en Ile-de-France

Réélue présidente d’Ile-de-France, Valérie Pécresse veut aller vite
Val-de-Marne: une soirée d’euphorie à droite
Régionales Ile-de-France: les 22 élus en Val-de-Marne
Régionales Ile-de-France: Valérie Pécresse réélue haut les voix
Départementales : la droite prend le Val-de-Marne
2ème tour des départementales et régionales en Val-de-Marne: 27,04 % de participation à 17h
Lire tous nos articles sur les régionales 2021 en Ile-de-France
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
4 commentaires pour Programme: Valérie Pécresse et Olivier Capitanio défendent un combo régionales-départementales
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi