Logements | | 20/04
Réagir Par

Véhicules vandalisés, vélos volés: le désarroi des locataires dans une résidence de Cachan

Véhicules vandalisés, vélos volés: le désarroi des locataires dans une résidence de Cachan

Résident braqué, véhicules désossés, vitres brisées, intrusions,… depuis septembre dernier, les habitants de la résidence Aximo de Cachan, située sur l’avenue Dumotel, entre le stade et l’église Sainte-Germaine vivent avec la peur et la colère de faire une mauvaise rencontre dans leur parking souterrain.

Après cinq mois de répit, les faits ont repris début avril avec de nouveaux actes de vandalismes sur des véhicules ainsi que des vols de vélo dans un local tout neuf.

“Cela fait des années que nous alertons le bailleur sur des manquements en termes de sécurité dans cette résidence. Depuis sa livraison au début des années 2000, le portail d’accès principal ne fonctionne pas, il est constamment ouvert. Les badges des portes d’accès au parking ont été posées en janvier mais sont inactifs. La seconde porte est souvent forcée. Aujourd’hui, il y a des résidents qui payent une place de parking 50 euros par mois mais qui préfèrent se garer autre part. Ils ne veulent pas nous faire voir les bandes de vidéo-surveillance pour que l’on tente de voir si ce sont des gens que nous aurions déjà vu dans Cachan, et Aximo ne veut pas non plus prendre en charge les frais des dégâts sur les véhicules. Nous sommes excédés, un bailleur doit la sécurité à ses locataires”, résume Nassera Porsan, une résidente à l’origine de la création d’une amicale de locataire l’année dernière, qui prépare désormais une assignation du bailleur devant la justice.

“C’est inacceptable, faut-il attendre une atteinte grave de personne pour réagir ? Les locataires vivent dans l’insécurité, la peur et ne peuvent plus vivre dans cet état”, abonde la fédération CNL du Val-de-Marne.

Le bailleur a renforcé la sécurité

Du côté d’Aximo, on rappelle que des investissements ont été fait ces derniers mois pour augmenter la performance des dispositifs de sécurité équipant la résidence. “A la suite des premiers actes de vandalisme, nous avons consulté une entreprise pour savoir comment améliorer le système et avons investi dans trois caméras supplémentaires pour plusieurs milliers d’euros. Nous transmettons à chaque fois les bandes à la police assortie d’un dépôt de plainte. Nous n’avons pas le droit de les visionner nous-mêmes, ni de les communiquer à l’amicale de locataires. C’est pas une zone à l’abandon, nous essayons de nous améliorer en fonction des besoins. Nous comprenons le sentiment des habitants face à cette situation exaspérante, choquante et insupportable du fait de la répétition des faits”, explique Carl Valeau directeur d’Aximo.

Le directeur reconnaît la défaillance du portail d’entré et indique que des discussions viennent d’être entamée avec le syndic de la copropriété voisin pour financer une réparation. Il ajoute que la porte basculante d’accès au parking est régulièrement fracturée mais fonctionne. Enfin, sur le dédommagement des véhicules endommagés ou volés, le bailleur indique que l’assurance personnelle des résidents pourra, le cas échéant, se retourner contre celle d’Aximo.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , CNL, , , , Voitures, Vol de voiture
2 commentaires pour Véhicules vandalisés, vélos volés: le désarroi des locataires dans une résidence de Cachan
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi