Mouvement social | | 28/04
Réagir Par

Villeneuve-Saint-Georges: les employés du groupe Signify inquiets pour leur emploi

Villeneuve-Saint-Georges: les employés du groupe Signify inquiets pour leur emploi

Le groupe Signify (ex-Philips Lighting), spécialiste mondial des produits, systèmes et services d’éclairage LED connectés, prépare d’ici quelques mois l’externalisation de son centre de distribution à une société de logistique. Les 180 employés du site de Villeneuve-Saint-Georges s’inquiètent pour leur avenir. Après plusieurs débrayages, ils menacent de durcir leur mouvement de grève.

Début avril, le groupe Signify (ex-Philips Lighting), a annoncé son intention d’externaliser les activités de son centre de distribution de Villeneuve-Saint-Georges au groupe logistique ID Logistics. Ce transfert doit prendre effet le 1er juillet. Les instances représentatives du personnel ont pris connaissance du projet lors d’une première réunion le 6 avril dernier.

C’est depuis ce site industriel situé près de la station SIAAP de Valenton que transitent 28% du flux logistique européen des équipements d’éclairage. Environ 180 salariés (127 en CDI et 55 intérimaires en moyenne) réceptionnent, reconditionnent et expédient des dizaines de milliers de mètres cubes de marchandise. Fiers de leur outil, le coup à été dur à encaisser pour la plupart des employés. “Environ 85% d’entre eux ne veulent pas partir d’ici et souhaitent rester chez Philips. Au 1er janvier 2022, ID Logistics va déménager la plateforme à Plessis-Pâté, dans l’Essonne, à 35 kilomètres d’ici, très mal desservi par les transports en commun. De plus, nous pourrons conserver nos rémunérations et nos acquis sociaux pendant les 15 premiers mois de l’externalisation mais ensuite nous passerons aux statut de notre nouvel employeur. Ceux qui ne voudront pas accepter seront licenciés. Rien n’est dit sur la cinquantaine d’intérimaires qui semblent ne pas faire partie des plans d’ID Logistics. C’est la raison pour laquelle nous avons commencé dès la semaine dernière des débrayages et que nous projetons dans les jours suivants la grève illimitée”, prévient Hubert Kidzouani, délégué syndicat CGT chez Signify et secrétaire général de la CGT Métaux du bassin villeneuvois.

L’entreprise promet des discussions et loue son partenaire

Signify justifie cette externalisation pour des questions de coût et d’efficacité. “En externalisant l’activité du centre de distribution de Villeneuve-Saint-Georges à ID Logistics, Signify améliorera son efficacité et réduira ses coûts, tout en offrant à ses clients un service de livraison rapide, agile et fiable. La proposition a été prise après mûre réflexion. Nous sommes heureux d’associer ID Logistics à notre chaîne logistique. Ce sont des experts, qui innovent dans les technologies de pointe pour suivre les tendances de leur industrie. De plus, nos valeurs correspondent et nous partageons la même volonté de durabilité”, explique l’entreprise.

Quid des conditions de reprise des salariés, du maintien de leurs statuts et de ce déménagement éventuel ? “Nos employés auront ainsi de plus grandes opportunités de développement et d’évolution qu’aujourd’hui. La période d’information-consultation, qui vient de débuter le 6 avril 2021, est toujours en cours jusqu’à début-juin. Nous préférons privilégier le dialogue et l’échange avec nos partenaires sociaux dans le cadre des réunions prévues à cet effet”, indique Signify.

Les salariés alertaient depuis plusieurs années

Parmi les employés, certains sont peu surpris par cette nouvelle décision stratégique de Signify et considèrent que le leader européen de l’éclairage n’a jamais voulu mettre le site de Villeneuve-Saint-Georges à l’abri des crises. “Philips jusqu’en 2016 et Signify depuis, ont refusé les propositions des représentants du personnel de trouver de nouveaux partenaires pouvant utiliser la plateforme comme la branche santé du groupe ou l’installation de l’activité de recherche et développement aujourd’hui en Espagne. Ces demandes reposaient aussi sur la parfaite maîtrise des évolutions du marché de l’éclairage à l’échelle mondiale afin de rompre la logique mortifère de “client unique” de Philips”, détaille la CGT Métaux locaux qui accuse l’employeur d’avoir “programmé” l’obsolescence de l’outil industriel Villeneuvois.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Villeneuve-Saint-Georges: les employés du groupe Signify inquiets pour leur emploi
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi