Police | | 14/04
Réagir Par

Villiers-sur-Marne: l’interpellation provoque un début d’émeute après la saisie de 134 g de cannabis

Villiers-sur-Marne: l’interpellation provoque un début d’émeute après la saisie de 134 g de cannabis © DimStock

Ce lundi, en milieu d’après-midi, deux personnes suspectées de deal de cannabis dans un hall d’immeuble du quartier des Nangues, à Villiers-sur-Marne, ont été interpellées, suscitant des affrontements avec la police.

La tension est montée très vite dans la rue Léon Blum à Villiers-sur-Marne ce lundi.

Suite à une fouille des parties communes, des agents de police avaient découvert des pochons de cannabis stockés à l’intérieur d’un boîtier incendie ainsi qu’une balance. Ils se sont ensuite retrouvés nez-à-nez avec un jeune homme, âgé de 17 ans, en possession d’une clé suspectée d’ouvrir le lieu de stockage. Ils essaient alors avec difficultés de l’interpeller. “Une fois menotté, il a tenté de résister alors qu’il devait être placé dans le véhicule et s’est mis à hurler pour rameuter le quartier”, explique une source policière. Rapidement, une vingtaine de potes rappliquent. Plusieurs équipages de police sont déployés en renfort.

Les policiers feront usage à deux reprises de leur pistolet à impulsion électrique en mode contact pour faire obtempérer le jeune homme avant de recourir à une grenade fumigène-lacrymogène pour disperser ses amis venus tenter d’empêcher son arrestation. Aucun agent n’a été blessé mais un pare-brise a été impacté. Une seconde personne, suspectée de participer au deal, a été arrêtée.

Les deux hommes ont été placés en garde à vue au commissariat de Chennevières-sur-Marne.

Bilan de l’opération : une saisie de 72 grammes de résine de cannabis et 62 grammes d’herbe.

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , ,
Aucun commentaire pour Villiers-sur-Marne: l’interpellation provoque un début d’émeute après la saisie de 134 g de cannabis
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi