Education | | 08/02
Réagir Par

Vincennes: le collège Saint-Exupéry sera reconstruit dépollué pour 2027

Vincennes: le collège Saint-Exupéry sera reconstruit dépollué pour 2027

La dépollution du collège Saint Exupéry de Vincennes, fermé en 2017 suite à la mise en évidence d’une pollution résiduelle aux solvants chlorés résultant du passé industriel du site, a désormais une date : 2027.

La perspective de ce chantier était bloquée depuis plusieurs années en raison de son coût colossal et de la recherche de consensus sur l’entité en charge de le financer, l’Etat étant en charge des collèges lors de sa construction sur le site pollué, avant la loi de décentralisation qui a transféré cette compétence aux collèges.

La situation s’est un peu débloquée à la rentrée lors de la création d’un fonds friche dans le cadre du plan de relance, destiné à abonder des chantiers de dépollution bloquant des reconversions urbaines.

Lire :
Dépollution des sols: le fonds friche attendu sur plusieurs sites du Val-de-Marne
Fonds friche: 12 millions d’euros pour Villiers et un engagement pour les collèges

Concrètement, le Conseil départemental devrait obtenir une subvention de 5 millions d’euros dans le cadre de ce fonds, via l’appel à projets lancé par l’Ademe (Agence de l’environnement). Un “minimum” selon le président du département, Christian Favier, qui espérait davantage. «Ce sont des opérations complexes qui consistent à excaver des carrés de 10 mètres sur 10 ainsi que la réalisation d’un dôme pour compléter l’étanchéité. Nous estimons ce chantier de dépollution à 17 millions d’euros hors taxe», chiffre Frédéric Houx, le directeur général des services du Val-de-Marne. A cette étape convient-il d’ajouter 28 millions d’euros pour la reconstruction, soit une addition de 45 millions d’euros.

«Ce dossier fait l’objet d’une forte coopération entre ville de Vincennes et le département, pourtant les discussions avec l’État sur les coûts engagés n’ont connu aucune avancée majeure. C’est le département qui a assumé seul les frais engagés pour la construction du collège provisoire. Il y a plus de 320 000 anciens sites industriels et 3000 anciens sites miniers présents en France. Nos régions et départements subissent la double peine de la perte des activités industrielles et d’un principe pollueur payeur jamais appliqué. Il faut un fond de soutien pérenne dédié à ces problématiques et nous ne pouvons que regretter le refus du ministère de la Transition énergétique se prendre des engagements fermes en ce sens», s’est exprimée Dominique Le Bideau, conseillère départementale UDI de Vincennes lors de la séance plénière.

Lire sur ce sujet :
Clefs pour comprendre la pollution des sols en Val-de-Marne

Val-de-Marne: comment la pollution du passé industriel plombe le budget des collèges
Voir nos articles sur la pollution des sols en Val-de-Marne

En attendant la reconstruction, la collectivité a obtenu la reconduction de sa convention d’occupation pour la structure modulaire jusqu’en décembre 2027, date envisagée pour la réouverture de Saint-Exupéry. «Il nous faut en général 5 ans du projet à la livraison d’un collège, si les travaux de dépollution commencent rapidement, nous devrions être capable de tenir cette période de 7 ans», estime le président du département.

Retrouvez notre dossier complet sur la découverte de la pollution aux solvants chlorés au collège Saint-Exupéry de Vincennes

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Vincennes: le collège Saint-Exupéry sera reconstruit dépollué pour 2027
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi