Sport | | 16/06
Réagir Par

A Créteil, la Coupe nationale de foot des quartiers bat son plein et fait place aux femmes

A Créteil, la Coupe nationale de foot des quartiers bat son plein et fait place aux femmes © Adrien Viricel

DJ, stand restauration, barber shop et surtout du foot, juste pour le plaisir, jusqu’à la tombée de la nuit… Chaude ambiance sur les terrains synthétiques du stade Duvauchelle de Créteil ce samedi 11 juin pour l’ultime journée de phase de poule de la Coupe nationale des quartiers (CNDQ). D’une édition à l’autre, ce qui s’appelait en 2019 la Can des quartiers en référence à la Coupe d’Afrique des Nations, répliquée à l’échelle de Créteil, a changé d’échelle. Mais l’esprit reste le même, avant tout ouvert aux autres et inclusif. La preuve, la coupe n’a pas attendu pour faire place aux femmes. Explications avec les organisateurs Moussa Sow et Jacqueline Coly.

Lorsqu’il a lancé son premier tournoi du vivre ensemble en 2019, Moussa Sow, grandi dans le quartier Bleuets-Bordières de Créteil, n’avait pas imaginé le succès de son initiative. L’idée, concoctée avec deux amis, était de proposer à des jeunes du quartier issus notamment de huit pays d’Afrique de taper dans le ballon, comme une réplique locale de la Coupe d’Afrique des Nations. Du sport et un esprit bon enfant pour jouer en équipe, au-delà des rivalités de quartier, qui a eu un succès immédiat. Dès 2020, les organisateurs voyaient les choses en plus grand, avec le projet d’une World cup et le passage de 8 à 16 équipes.

Evidemment, c’était sans compter sur la Covid qui a mis par terre pas mal de projets cette année là et la suivante. Du temps en rab pour préparer une super édition 2022. “On a changé de nom pour la Coupe nationale des quartiers (CNDQ), on a ajouté l’Europe et l’Asie”, raconte Moussa Sow. L’équipe a aussi bénéficié de nouveaux sponsors, en plus de la ville de Créteil, pour voir les choses en grand. “Il y a Wowmom Caps, Heetch et Nike, notre équipementier. Ils nous fournissent les ballons et nous ont permis de créer des maillots personnalisés pour chaque équipe”, déroule l’organisateur. De quoi améliorer l’ordinaire sur le terrain, au-delà des maillots. “On a ajouté pas mal de décorations et maintenant on a un DJ, un stand pour la restauration et un autre pour le barber!”

Retransmission de la finale sur Amazon prime

“Nous allons aussi bénéficier d’une retransmission de la finale sur Amazon Prime Video“, poursuit le fondateur. “Elle se jouera sur le grand stade (toujours à Dominique Duvauchelle) qui pourra accueillir 12 000 personnes. Et, c’est important de le dire, l’entrée sera gratuite!”

Le manager de l’équipe de foot du Sénégal présent lors de la finale. Et pourquoi pas Mbappé ?

A cette occasion, annonce Moussa Sow, sera présent Aliou Cissé, le manager de l’équipe de football du Sénégal. Avant le match, le sélectionneur des Lions de la Teranga coachera des enfants de la ville de Créteil avant de siffler le coup d’envoi de la finale. Une autre star que l’organisateur aimerait bien voir passer par les tribunes cristoliennes est Kylian Mbappé.  “Il représente beaucoup. C’est l’image des jeunes, et ce, peu importe d’où ils viennent. On lui envoie une invitation via ce journal, et on lui en enverra une personnellement, très prochainement”, lance Moussa Sow.

Ile-de-France

Pour les jours, semaines, mois et années à venir, il annonce également la tenue d’un tournoi où seront représentés les 8 départements d’Île-de-France avec une grande finale en septembre. Et pour les prochaines éditions de la CNDQ, il espère élargir encore l’horizon.  “À l’international cette fois, en faisant venir des étrangers du Brésil et d’autres pays”

Lancement de la coupe féminine

En attendant, la CNDQ a déjà franchi une étape, qui ne va pas toujours de soi dans le sport, même en 2022, faire une vraie place aux sportives féminines, au-delà des 16 équipes mâles. A Créteil, le top départ de la CNDQ au féminin sera donné le dimanche 19 juin avec 8 équipes, en même temps que les quarts de finale hommes, et s’achèvera aussi le 2 juillet, comme le tournoi masculin, explique Jacqueline Coly, ex-joueuse de D1 féminine au GPSO 92 Issy (anciennement FF Issy) et vraie militante du football féminin. “Nous (les filles), à la base, on faisait les choses de notre côté”, confie la Cergyssoise de 33 ans. C’est Moussa qui a proposé alors je suis allée recruter toutes les joueuses pour le tournoi.” Une mission accomplie qui réjouit la sportive. “Ce travail, ce tournoi, ça montre que les filles aussi sont capables de bien jouer au foot et de réussir!”

S’inscrire pour la finale du 2 juillet

Le planning complet :

calendrier complet de la CNDQ

Plus d’infos (résultats, classements, stats, vidéos…) : https://www.instagram.com/coupenationaledesquartiers/ https://www.instagram.com/levelup_apps/ http://www.levelup-foot.fr/login

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , avec comme tags 94, CNDQ, Compétition, , Foot, football, gratuit, sport, Sport au féminin, tournoi de foot
3 commentaires pour A Créteil, la Coupe nationale de foot des quartiers bat son plein et fait place aux femmes
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi