Santé | Seine-Saint-Denis | 17/02
Réagir Par

Académie populaire de la santé: la Seine-Saint-Denis lance la saison 2

Académie populaire de la santé: la Seine-Saint-Denis lance la saison 2 © CH

Inédite en France, l’Académie populaire de la santé a été créée par le département de Seine-Saint-Denis en pleine crise sanitaire avec le soutien de la fondation BNP Paribas, pour impliquer directement les citoyens dans la prévention et le relais de l’information sur les questions de santé. Plus étoffée, sa deuxième promotion a été lancée le 11 février avec 35 nouvelles recrues dont 25 femmes.

Je suis venue parce que j’ai envie d’apprendre et de transmettre des messages sur la santé“, confie Zawadi, 38 ans, qui habite à Bondy. Maladie infantiles, cancer du sein ou de l’uterus : elle s’est intéressée à l’Académie populaire de la santé parce qu’elle a constaté le manque d’information sur ces sujets dans son environnement proche.

© CH
Kongué, diplomée de la première promotion.

Rendre les citoyens acteurs de leur santé

Cette académie est née d’une conviction qui s’est renforcée avec la crise sanitaire, c’est que la santé de demain, notamment dans un territoire comme la Seine-Saint-Denis, ça passera par l’implication directe des citoyennes et des citoyens“, souligne Stéphane Troussel, le président du département. On est dans un pays ou le système de santé s’est construit de manière très verticale avec des patients qui reçoivent le message de manière passive.”

Bien qu’elle soit déjà une professionnelle du secteur de la santé, Aïcha a intégré la nouvelle promotion “Dans mon travail, on est ancré dans le très pratique et théorique, mais transmettre l’information ce n’est si pas évident“, motive-t-elle. D’ailleurs, pour cette deuxième saison un “Lab populaire de la communication en Santé” a été mis en place pour élargir le champ de la transmission à chaque atelier de formation (vidéo, podcast, affiches).

Formation

Pour Marie Pastor, qui dirige le service de la prévention et des actions sanitaires au conseil départemental, “l’objectif, c’est que les ambassadeurs de l’académie soient de bon conseil, des facilitateurs pour la compréhension des certaines problématiques de santé au quotidien et qu’ils puissent aller vers les personnes de leur entourage, de leur quartier, avec assurance pour leur apporter des conseils adaptés aux réalités des modes de vie.

Lors de la première promotion, neuf journées thématiques ont été organisées à partir de janvier 2021. La nouvelle promotion en bénéficiera de dix et débutera par le thème “Parcours santé” le 18 mars. Sur les 13 identifiés le 11 février par les 35 futurs ambassadeurs, quatre ont été sélectionnés pour le premier semestre: “santé et nutrition”, “vivre avec un handicap”, “santé et prise de risque” (addiction), ainsi que “adolescence et parentalité”.

Conduit en partenariat avec le Laboratoire éducations et pratiques de santé (LEPS) de l’université Sorbonne Paris Nord, le programme de formation vise également à renforcer les conditions et les processus qui régissent l’académie pour favoriser une implication accrue des habitants sur les questions de santé.  

Sidy, diplomé de la première promotion.

Une association pour fédérer les talents

Sur le terrain, cette formation a débouché lors de la première saison sur des initiatives variées telle qu’un ciné-débat sur la place du sucre dans l’alimentation, des ateliers d’activité physique en pied d’immeuble ou encore un groupe de parole sur le dépistage du cancer du sein.

A Villetaneuse, l’expérience de Kongué, membre de l’association Voisin malin, a abouti à la création d’une association, “Les femmes de Villetaneuse” qui organise notamment tous les vendredi une heure d’activité sportive.

Le jour d’accueil des futurs ambassadeurs de l’académie a d’ailleurs été choisi pour organiser la cérémonie de remise des certificats de formation des 24 membres de la première promotion.

Parmi eux, Sidy, vendeur de tissu à Bondy, veut, avec d’autres académiciens, constituer une association “pour réunir tous les talents du département et prolonger les efforts de sensibilisation dans la domaine de la santé.”

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Académie populaire de la santé: la Seine-Saint-Denis lance la saison 2
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi