Politique | Ile-de-France | 02/05
Réagir Par

Accord avec LFI aux législatives : 18 circonscriptions pour le Pôle écologiste Ile-de-France

Accord  avec LFI aux législatives : 18 circonscriptions pour le Pôle écologiste Ile-de-France © Twitter EELV 1er Mai

Sur les 100 circonscriptions obtenues par le Pôle écologiste dans le cadre de son accord avec la France Insoumise en vue des élections législatives 2022, 18 sont situées en Ile-de-France dont 2 en Val-de-Marne et aucune en Seine-Saint-Denis. Détails par département.

La France Insoumise (LFI) et le Pôle écologiste ont signé ce week-end un accord programmatique et électoral en vue des législatives.

Socle programmatique

“Parmi ces propositions, nous défendrons notamment la hausse du SMIC à 1400 euros, le retour à la retraite à 60 ans pour toutes et tous, la garantie d’autonomie pour les jeunes, le blocage des prix sur les produits de première nécessité et l’éradication de la pauvreté. Nous défendons ensemble la mise en place d’une véritable planification écologique par l’application d’une règle verte (ou d’une règle d’or climatique) pour répondre à l’urgence climatique et environnementale. Nous sommes favorables à l’instauration d’une 6e République pour en finir avec le présidentialisme et introduire des droits nouveaux, notamment le référendum d’initiative citoyenne”, citent notamment les formations politiques qui se sont aussi accordées sur 100 circonscriptions dévolues au pôle écologiste dont 18 en Ile-de-France.

Sur le plan européen, les deux formations indiquent être prête à “désobéir” à certaines règles “en particulier économiques et budgétaires comme le pacte de stabilité et de croissance, le droit de la concurrence, les orientations productivistes et neolibérales de la Politique Agricole Commune” et à “combattre les attaques contre les libertés fondamentales des gouvernements d’extrême-droite hongrois et polonais.”

Concernant la guerre, notamment les formes de soutien au peuple ukrainien, les deux signataires sont plus évasifs, indiquant travailler à des “convergences”.

100 circonscriptions pour les écologistes dont 18 en Ile-de-France

Sur le plan électoral, le pôle écologiste a négocié 100 circonscriptions sur l’ensemble du pays dont 18 en Ile-de-France. En Val-de-Marne, le pôle écolo obtient 2 circos, la 6ème et la 11ème. Pour rappel, les candidates désignées respectivement dans ces deux territoires sont Anne-Françoise Gabrielli (EELV) pour la 6ème et Sophie Taillé-Polian (Génération.S) pour la 11ème. Aucune circonscription n’est en revanche prévue pour les écologistes en Seine-Saint-Denis où Jean-Luc Mélenchon est arrivé très en tête et où il faut aussi faire de la place aux autres partenaires, notamment le PCF qui a deux sortants, avec qui les discussions doivent reprendre ce lundi.

Les 18 circonscriptions négociées par le pôle écologiste en Ile-de-France

5 à Paris
– La 3ème (Partie du 17e arrondissement (quartiers de Batignolles et Epinettes) ; partie du 18e arrondissement)
– La 5ème (3e et 10e arrondissements)
– La 8ème (Partie du 12e arrondissement non comprise dans la 7e circonscription ; partie du 20e arrondissement)
– La 9ème (Partie du 13e arrondissement : quartiers Salpêtrière, Gare, Croulebarbe)
– La 13ème (Partie du 15e arrondissement non comprise dans la 12e circonscription)

3 dans les Hauts-de-Seine
– La 2ème (Asnières-sur-Seine Nord, Asnières-sur-Seine Sud, Colombes Sud)
– La 4ème (Nanterre Nord, Nanterre Sud-Est, Nanterre Sud-Ouest, Suresnes)
– La 9ème (Boulogne-Billancourt)

Aucune en Seine-Saint-Denis

2 en Val-de-Marne
– La 6ème (Fontenay-sous-Bois, Saint-Mandé, Vincennes)
– La 11ème (Arcueil, Cachan, Villejuif)

1 en Seine-et-Marne
– La 8ème (Roissy-en-Brie, Thorigny-sur-Marne (moins les communes de Bailly-Romainvilliers, Magny-le-Hongre et Serris), Torcy)

3 dans les Yvelines
– La 2ème (Chevreuse (moins la commune du Mesnil-Saint-Denis), Vélizy-Villacoublay, Versailles Sud (partie non comprise dans la 1re circonscription), Viroflay)
– La 8ème (Limay, Mantes-la-Jolie, Mantes-la-Ville)
– La 12ème (Plaisir (moins la commune de Les Clayes-sous-Bois), Poissy Sud, Communes de : Auteuil, Autouillet, Beynes, Boissy-sans-Avoir, Flexanville, Goupillières, Marcq, Neauphle-le-Château, Neauphle-le-Vieux, Saint-Germain-de-la-Grange, Saulx-Marchais, Thoiry, Vicq, Villiers-le-Mahieu, Villiers-Saint-Fréderic (issues du canton de Montfort-L’Amaury), Commune de Poissy (partie comprise dans le canton de Poissy Nord)

2 en Essonne

– La 5ème (Bièvres, Gif-sur-Yvette, Orsay, Les Ulis)
– La 9ème (Draveil, Epinay-sous-Sénart, Ris-Orangis, Saint-Germain-lès-Corbeil)

2 dans le Val d’Oise
– La 3ème (Beauchamp, Cormeilles-en-Parisis, Herblay, Taverny)
– La 10ème (Cergy Nord, L’Hautil (moins la commune de Neuville-sur-Oise)

Lire aussi :

Lire tous nos articles sur les élections législatives 2022 dans le Val-de-Marne

A lire aussi sur les élections législatives 2022 dans le Val-de-Marne

Parlement: dans des quelles commissions siègent les 11 députés du Val-de-Marne ?
Val-de-Marne: Rachel Kéké reconnaît ses anciens messages de soutien à Le Pen mais assure avoir changé
Val-de-Marne: la députée Mathilde Panot réélue à la présidence du groupe LFI à l’assemblée
Daniel Breuiller: nouveau sénateur écologiste du Val-de-Marne
Législatives Val-de-Marne : la femme de chambre Rachel Kéké bat l’ex ministre Roxana Maracineanu à 177 voix dans la #circo9407
Val-de-Marne : Louis Boyard devient le plus jeune député de France métropolitaine
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour Accord avec LFI aux législatives : 18 circonscriptions pour le Pôle écologiste Ile-de-France
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi