Hommage | | 18/03
Réagir Par

Aubervilliers: mort de l’ancien maire Pascal Beaudet

Aubervilliers: mort de l’ancien maire Pascal Beaudet © Twitter P Beaudet

Du parti communiste, dont Pascal Beaudet a longtemps porté les couleurs, à Emmanuel Macron, un large hommage a été rendu à la mémoire de l’ancien maire d’Aubervilliers, décédé ce jeudi 17 mars.

Au delà des divergences, je veux aujourd’hui saluer l’homme très engagé pour Aubervilliers et ses habitants“, a déclaré Karine Franclet, l’édile UDI qui a conquis en 2020 la mairie d’Aubervilliers dirigée par le parti communiste pendant près de 70 ans. Alors qu’un hommage doit lui être rendu lors du conseil municipal du 24 mars, un registre de condoléances a été installé dans le hall de l’hôtel de ville.

Fabien Roussel, candidat communiste à l’élection présidentielle, Pierre Laurent, vice-président du Sénat et président du conseil national du PCF, Stéphane Troussel, président socialiste du conseil départemental, de la Seine-Saint-Denis, Karim Bouamrane, maire socialiste de Saint-Ouen… Les hommages de nombreux responsables ont afflué hier à l’annonce de son décès. Même Emmanuel Macron lui a réservé quelques mots au début de la conférence de presse qu’il donnait hier dans la ville dont Pascal Beaudet fut le maire de 2003 à 2008 et de 2014 à 2016.

Dans son communiqué, le parti communiste salue “sa disponibilité, sa simplicité et sa gentillesse [qui] ont fait de lui un homme proche des habitants d’Aubervilliers.”

Pascal Beaudet a également occupé les fonctions de conseiller général du canton d’Aubervilliers-Est de 2011 à 2015 et de conseiller départemental du canton d’Aubervilliers de 2015 à 2021.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Aubervilliers: mort de l’ancien maire Pascal Beaudet
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi