Société | | 20/05
Réagir Par

Bois de Vincennes : 74 sans abris évacués vers des centres d’hébergement

Bois de Vincennes : 74 sans abris évacués vers des centres d’hébergement © Utopia 56

Ce vendredi matin, près de 74 personnes sans abris vivant dans le Bois de Vincennes ont été réunis au lac de Saint-Mandé par les services de la préfecture de la région d’Île-de-France pour être transférés vers des centres d’hébergement. L’association Utopia 56 dénonce une prise en charge inadaptée pour ces jeunes personnes isolées.

Pour la huitième fois de l’année, la préfecture d’Île-de-France a réalisé une opération de “mise à l’abri”, de personnes sans domicile. Ce vendredi, leurs efforts se sont concentrés sur plusieurs dizaines de jeunes hommes installés dans le Bois de Vincennes, à proximité du lac de Saint-Mandé. La préfecture d’Île-de-France a transféré 74 personnes vers des centres d’hébergement. “Il vont y bénéficier  d’une évaluation de leur situation administrative, d’un accompagnement social, sanitaire et administratif avant d’être réorientées vers des hébergements adaptés à leur situation en Île-de-France et en région (hors Île-de-France)”, explique la préfecture dans un communiqué.

La préfecture de région indique avoir “mis à l’abri” près de 1694 personnes depuis le début de l’année et avoir proposé un hébergement à tout le monde. “La mobilisation de l’Etat pour accompagner les personnes les plus précaires est permanente. En Île-de-France, chaque nuit, ce sont plus de 155 000 personnes en situation de précarité qui bénéficient ainsi d’une prise en charge au titre de l’hébergement”.

Utopia 56, association qui aide les réfugiés, juge la méthode inefficace. “Malgré nos alertes, ces centres restent inadaptés au vu de la procédure de reconnaissance de minorité entamée par ces jeunes. Ils risquent d’être une fois encore remis à la rue”.

Il y a deux semaines, l’association Utopia 56 avait dénoncé le fait que des personnes évacuées d’un campement Porte de Clignancourt avaient été renvoyés dans la rue quelques heures après leur arrivée dans un centre d’hébergement.

Lire : Paris : évacuation d’un campement de jeunes migrants porte de Clignancourt

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Bois de Vincennes : 74 sans abris évacués vers des centres d’hébergement
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi