Environnement | | 03/06
Réagir Par

Bois de Vincennes : Charenton-le-Pont dénonce la pollution sonore de We Love Green

Bois de Vincennes : Charenton-le-Pont dénonce la pollution sonore de We Love Green © CD

“Comment défendre l’environnement en polluant les Charentonnais !” s’exaspère Hervé Gicquel, maire LR de Charenton-le-Pont, dans un communiqué, tandis le député Michel Herbillon a écrit au préfet de police et à la maire de Paris pour protester.

“Après les nuisances de la Foire du Trône, les Charentonnais ont dû supporter, durant la nuit du 2 au 3 juin les conséquences de l’organisation du Festival We Love Green dans le Bois de Vincennes. Alors que les organisateurs s’étaient préalablement engagés auprès des communes avoisinantes à encadrer strictement les nuisances sonores générées par cet événement, étude d’accousticité à l’appui, force est de constater que cette nouvelle édition bât tous les (tristes) records de gênes occasionnées aux riverains du bois et même bien au-delà puisque l’événement a été entendu à des kilomètres des frontières charentonnaises !”, dénonce le maire de Charenton qui indique avoir pris attache avec le festival “dès cette nuit” pour exiger “de réduire drastiquement l’intensité des décibels sous peine d’engager une action judiciaire pour préserver les Charentonnais du déferlement sonore, samedi et dimanche de Pentecôte.”

De son côté, Michel Herbillon, député LR de la circonscription qui couvre également Maisons-Alfort, Joinville-le-Pont et Saint-Maurice, a écrit à la maire de Paris, Anne Hidalgo (PS), ainsi qu’au préfet de police Didier Lallement pour leur demander de prendre “toutes les mesures adéquates pour que la tranquillité des riverains soit préservée les prochaines nuits.”

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Bois de Vincennes : Charenton-le-Pont dénonce la pollution sonore de We Love Green
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi