Logements | | 22/11/2022
Réagir Par

Bry-sur-Marne : 30 foyers évacués en urgence d’une résidence fragilisée

Bry-sur-Marne : 30 foyers évacués en urgence d’une résidence fragilisée © Facebook - Charles Aslangul

Plusieurs expertises sont en cours sur les hauts de Bry-sur-Marne après l’évacuation en urgence d’une résidence vendredi soir. Des fissures et des craquements ont alerté des habitants. Une trentaine de foyers sont logés à l’hôtel, chez des proches ou par leurs propres moyens. Ils attendent jeudi de savoir si un retour au domicile est envisageable.

Branle-bas de combat vendredi minuit place de la Fontaine à Bry-sur-Marne. Les services municipaux, la police nationale et le bailleur 1001 vies ont procédé à l’évacuation de 28 appartements. Les familles ont été transportées vers des hôtels de Noisy-le-Grand, à proximité de l’immeuble sinistré. Le bailleur paye l’hébergement d’urgence. Après la première nuit, certains résidents ont pu trouver des solutions d’hébergement chez des proches ou par leurs moyens. “1001 vies habitat a diligenté deux expertises. Elles sont en cours de réalisation. Jeudi soir, une réunion avec les experts est prévue en mairie pour nous informer de l’état du bâtiment et de la possibilité pour les résidents de retourner sur les lieux”, explique Charles Aslangul, le maire LR de la ville, présent vendredi soir.

C’est une résidente qui a donné l’alerte le jour même, terrifiées par des bruits de craquement et des fissures sur les murs de ce bâtiment. En début d’après-midi, les services municipaux appuient le constat de la locataire. “Nous avons commandé une expertise en urgence. Vers 21 heures, l’expert a conclu à un danger périlleux et imminent. Nous avons prévenu les habitants pour qu’ils préparent quelques affaires puis une cellule de crise a été réunie en mairie. Vers minuit, j’ai ordonné l’évacuation“, relate l’édile qui demande une rénovation de la résidence. “Vu la taille des fissures, elles ne sont pas apparues du jour au lendemain. Nous n’accepterons pas la pose de rustines. Il y a eu un défaut d’entretien par le bailleur”, ajoute-t-il.

Le bailleur avait prévu des travaux

Cette résidence, Les Collines de Bry, est une copropriété de plusieurs bâtiments comprenant 70 logements locatifs appartenant au bailleur 1001 vies habitat, et 30 logements appartenant à des particuliers. L’arrêté du maire de Bry-sur-Marne porte sur deux bâtiments de la résidence soit 28 appartements occupés. “Depuis plusieurs années, des fissures étaient apparues qui ne présentaient pas de gravité. Lors de la dernière assemblée générale, qui s’est tenue le 6 juillet 2022, les copropriétaires avaient prévu d’inscrire à la prochaine AG, en 2023, des études pour le ravalement de la façade et la reprise des éléments techniques du bâtiment. La canicule connue cet été a fortement contribué à dégrader la situation, en entraînant des mouvements de terrain. En septembre, le syndic a commandé une mission d’analyse des risques auprès du bureau d’études Dekra. Des repères ont été posés fin octobre, afin d’étudier la structure de l’immeuble. Leurs préconisations ont été mises en œuvre le 28 octobre : colmatage des fissures et étayage au niveau du parking. Le rapport de Dekra a été finalisé le 9 novembre. Des travaux devaient commencer, notamment des carottages pour étudier le terrain”, explique la communication du bailleur social, précisant que le syndic a communiqué le rapport et les mesures provisoires à la mairie.

1001 vies habitat a fait installer des barrières et missionné une société de gardiennage pour éviter des cambriolages. “En milieu de semaine, nous aurons un diagnostic exhaustif de la situation, avec les rapports de deux bureaux d’études et d’un assistant à maîtrise d’ouvrage, spécialiste de la construction. Le cabinet ACTR est un bureau d’étude spécialisé structure ingénieur / structure béton armé. Il était présent sur place ce matin avec les services techniques et son rôle sera d’analyser les retours des deux bureaux d’études et de faire des préconisations techniques qui permettraient le retour de l’ensemble des locataires de la résidence. Dans le cas contraire, nous serions contraints de reloger l’ensemble des locataires en coordination avec nos partenaires : Action Logement, les autres bailleurs, la Préfecture, la Ville“, ajoute le bailleur qui a tenu les habitants informés avec une réunion organisée ce mardi.

Crédit photo : WCC – Chabe01
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Bry-sur-Marne : 30 foyers évacués en urgence d’une résidence fragilisée

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.