Vélo | | 07/09/2022
Réagir Par

Carrefour cyclable à Créteil Pompadour : du provisoire qui dure et se dégrade

Carrefour cyclable à Créteil Pompadour : du  provisoire qui dure et se dégrade

Bien que lauréat du fonds mobilité en 2020, le premier rond point cyclable de France n’est toujours pas pérennisé à Créteil Pompadour. Sur place, les aménagements provisoires installés en juin 2020 sont à bout de souffle.

Panneaux de signalisation pliés, balises rouges et blanches embouties ou renversées, le mobilier provisoire de la piste cyclable autour du carrefour Pompadour fait régulièrement les frais de la circulation routière anarchique. Les cyclistes, qui ont emprunté pendant les mois de confinement ce rond-point à faible trafic, se sentent aujourd’hui en danger et réclament des aménagements solides et permanents. “Les protections et l’état de la piste se dégradent, les lignes qui ont été tracées il y a deux ans s’effacent, à ce rythme là il n’en restera plus que des miettes. L’Etat devra assurer ses responsabilités si un accident survient“, dénonce Louis Belenfant, directeur du Collectif Vélo Île-de-France.

L’année dernière, le conseil départemental du Val-de-Marne était prêt à lancer l’opération et la préfecture avait même publié les arrêtés pour réglementer la circulation le temps des travaux, mais la Direction des routes d’Ile-de-France (Dirif) a finalement annoncé une prolongation de la phase expérimentale pour mener d’autres études.

Lire : Carrefour de Créteil Pompadour: la piste cyclable pérenne reportée

Déjà 300 000 euros pour maintenir le provisoire

Depuis, le département attend toujours le feu vert, malgré les nombreuses études et notes sur le sujet. “La Dirif nous met des bâtons dans les roues parce que l’ingénieur général des routes, au ministère, ne veut pas valider le projet. Pendant ce temps, nous devons mobiliser au quotidien des équipes pour remonter les balises, les lester voire les remplacer. Cet entretien a coûté à nos services la somme de 300 000 euros à ce jour. Et c’est nous que les associations viennent ensuite chercher parce qu’elles ne sont pas satisfaites“, déplore Olivier Capitanio, président du département qui rappelle avoir relancé les services de l’Etat début janvier, sans succès.

Complications techniques

De son côté, la Direction des routes d’Île-de-France temporise. “L’État est favorable à un aménagement cyclable du carrefour Pompadour mais la configuration est complexe, avec plusieurs types d’usagers qui se partagent les circulations réparties sur plusieurs “étages”, avec en plus une problématique d’ouvrage d’art. La question des plots sur le carrefour doit être abordée de manière globale. Il faut notamment s’assurer que le poids important de plots en béton n’affecte pas la résistance de l’ouvrage d’art”, explique-t-on à la Dirif.

Pour le collectif vélo d’Île-de-France, ce report est perçu comme un renoncement de l’Etat. “C’est incompréhensible à l’heure où Elisabeth Borne, qui a lancé le plan vélo comme ministre de l’Environnement, est première ministre ! C’est un projet qui a été lauréat du fonds mobilité en 2020 et présenté dans des colloques ! Nous avons l’impression que l’Etat se paye la tête des usagers du Val-de-Marne.”

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour Carrefour cyclable à Créteil Pompadour : du provisoire qui dure et se dégrade

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.