Faits divers | | 09/09
Réagir Par

Champigny-sur-Marne : un bâtiment en travaux s’effondre, deux familles évacuées

Champigny-sur-Marne : un bâtiment en travaux s’effondre, deux familles évacuées

Mercredi vers 23h30, un bâtiment situé à l’angle de l’avenue Roger Salengro et du boulevard Aristide Briand, dans le quartier du Plant à Champigny-sur-Marne s’est effondré.

Il ne reste plus grand chose du café L’After à Champigny-sur-Marne. Le bâtiment s’est écroulé dans la nuit de mercredi à jeudi. Des travaux de transformation d’un local en boulangerie étaient en cours. Deux familles vivant dans des logements mitoyens ont été évacuées par précaution. La mairie a pris un arrêté de péril imminent pour ordonner au propriétaire des lieux de sécuriser et déblayer le site.

“D’après les premiers éléments, le propriétaire et le mandataire nous indiqué que des travaux étaient en cours pour transformer le local en boulangerie. Le chantier a pu fragiliser la structure. C’est l’une des hypothèses. Le maire a pris ce jeudi un arrêté de péril imminent pour enjoindre le propriétaire de sécuriser le site, démolir la partie vacillante et enlever les gravats. S’il ne s’est pas exécuté sous 24 heures, la mairie se substitue. Deux familles ont été évacuées par mesure de précaution et sont logées au camping. Un architecte doit rendre un rapport pour déterminer si un retour dans le logement est possible”, explique-t-on au cabinet du maire Laurent Jeanne.

Ce bâtiment se situe à proximité du chantier d’ouvrage Salengro à l’interconnexion des lignes 15 est et 15 sud du Grand Paris Express.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , Accident de chantier, , ,
Aucun commentaire pour Champigny-sur-Marne : un bâtiment en travaux s’effondre, deux familles évacuées
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi