Faits divers | | 08/04
Réagir Par

Chien abattu à Champigny-sur-Marne : l’habitante mordue porte plainte pour maltraitance

Chien abattu à Champigny-sur-Marne : l’habitante mordue porte plainte pour maltraitance

Choquée, en colère, meurtrie, cette habitante du quartier des Mordacs à Champigny-sur-Marne, très attachée à la cause animale, a vu un chien se faire abattre sous ses yeux ce mercredi soir après avoir été elle-même mordue. Elle a porté plainte pour maltraitance, dénonçant un chien passé de main en main, sans propriétaire sérieux, chétif et apeuré.

La scène, filmée depuis un balcon en surplomb de la résidence du Plateau, a été publiée et massivement partagée sur les réseaux sociaux. Au premier plan, un groupe de policiers est en train d’interpeller un jeune homme. A quelques mètres de là, se trouve un chien de type staff maintenu par une habitante à travers la grille. “Elle avait enroulé une laisse en mauvais état autour de ses mains mais le chien tirait fort dessus, ça la brûlait, elle m’a demandé de l’aide. Je suis venue le récupérer”, explique cette riveraine toute vêtue de blanc. L’animal a alors mordu à la cuisse droite cette femme. Un policier est précipitamment venu mettre un coup de pied au molosse pour lui faire lâcher prise. “Tout s’est passé très vite. Il m’avait lâchée quelques instants avant que le policier ne vienne le frapper au ventre. J’aurais pu m’échapper mais je n’ai pas eu le temps. A cause du coup de pied, le chien m’a à nouveau mordue. Le policier a tiré à quelques centimètres de moi. Je m’en veux énormément. La brigade cynophile n’était pas encore arrivée. Il y avait autre chose à faire que de l’euthanasier. Il aurait pu être recueilli par une association spécialisée”.

Après avoir reçu les premiers secours par les pompiers dans un gymnase avoisinant, la jeune femme, a été transportée aux urgences de l’hôpital Saint-Camille de Bry-sur-Marne où elle a été traitée pour plusieurs morsures à la jambe. Une quinzaine de points de suture ont été nécessaires pour recoudre la plaie à la cuisse. En arrêt, elle attend sa visite à l’unité médico-judiciaire. En attendant, elle a déposé plainte pour maltraitance sur cet animal et sollicité une association de défense des animaux. “Le chien avait été confié à une jeune fille de 15 ou 16 ans. Ce sont ses cris de douleur qui ont alerté le quartier. Elle a été mordue à quatre reprises à la jambe. Quand je suis sortie, j’ai vu plusieurs personnes en train de mettre des coups de pied à l’animal pour qu’il la libère. Nous avons pris l’animal à l’écart, devant la résidence. Je me suis rendue compte qu’il était très maigre, plein de cicatrices, qu’il semblait apeuré. Son harnais et sa laisse n’étaient pas du tout adaptés à sa morphologie. Je suis propriétaire d’un chien de type staff, ce sont des nounours lorsqu’ils sont bien éduqués. Ce ne sont pas des jouets. Malheureusement, c’est une mode d’en posséder”.

Contacté, le parquet de Créteil indique de ne pas avoir ouvert de procédure sur les tirs des policiers. “C’est un cas d’usage. Les policiers sont intervenus pour sauver cette dame qui était en grand danger”. En revanche, le magistrat d’astreinte précise que l’homme interpellé a été placé en garde à vue et va être poursuivi pour outrage et rébellion.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , Condition animale, ,
2 commentaires pour Chien abattu à Champigny-sur-Marne : l’habitante mordue porte plainte pour maltraitance
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi