Justice | Val-de-Marne | 26/09
Réagir Par

Créteil : les dealeurs de capsules Nespresso au tribunal

Créteil : les dealeurs de capsules Nespresso au tribunal © Edward Lich

Quatre personnes seront jugées en novembre pour escroquerie, après avoir commandé frauduleusement près de 12 000 capsules de café Nespresso et les avoir ensuite expédiées en Afrique.

Entre juin et juillet 2022, “plusieurs victimes ont porté plainte pour escroquerie à la suite d’une commande frauduleuse de capsules de café effectuée sur leur compte internet Nespresso”, a indiqué samedi le parquet de Créteil à l’AFP. Au total, les policiers de la Sûreté territoriale du Val-de-Marne identifient 35 victimes.

Les quatre suspects sont soupçonnés d’avoir piraté des comptes de clients Nespresso pour y changer les informations, notamment l’adresse de livraison en point relais.  Ils récupéraient ensuite les commandes et les envoyaient en Côte d’Ivoire, “en raison de la valeur importante du café dans ce pays”, explique le parquet.

S’agissant de clients “ambassadeurs”, “le règlement devait s’effectuer à la réception de la facture, de sorte que seule la société Nespresso subissait un préjudice”, estimé à 8 600 euros pour l’entreprise, souligne le parquet.

Les policiers ont exploité la téléphonie pour identifier les suspects, nés entre 1967 et 1987 et jusqu’alors inconnus de leurs services.

Interpellés mercredi à leur domicile en région parisienne, ils seront jugés le 24 novembre au tribunal correctionnel de Créteil.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Créteil : les dealeurs de capsules Nespresso au tribunal

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.