Justice | Val-de-Marne | 15/09
Réagir Par

Déficit d’attractivité du Tribunal de Créteil : Eric Dupond-Moretti peine à rassurer

Déficit d’attractivité du Tribunal de Créteil : Eric Dupond-Moretti peine à rassurer

Ce mardi, Eric Dupond-Moretti n’est pas arrivé les mains vides au tribunal de Créteil, annonçant un budget national de la justice en hausse. Mais dans le Val-de-Marne, il y a fort à faire. Quatrième plus actif de France, le TGI souffre d’un cruel manque d’attractivité illustré par un turnover important.

Ce contenu est uniquement réservé aux membres Abonné individuel.
Se connecter S’abonner maintenant
La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Si vous êtes abonné cliquez ici pour vous connecter.

Si vous êtes déjà abonné et connecté à votre compte, pensez à recharger la page avec Ctrl+F5 ou à vider le cache de votre navigateur pour accéder à l’intégralité de l’article (ou cliquez ici).

La plupart de nos articles sont accessibles gratuitement afin de pouvoir être lus par tous.

Cependant l’information a un coût, et nous réservons donc certains articles ou parties d’articles à nos abonnés payants. Vous pouvez souscrire un abonnement individuel en quelques clics ici.

Il vous donnera immédiatement accès à tous nos articles et contenus réservés aux abonnés, et à tous nos autres articles sans limitation.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Déficit d’attractivité du Tribunal de Créteil : Eric Dupond-Moretti peine à rassurer

L'espace commentaire de cet article est clos.