Transports | | 05/09
Réagir Par

Effacée du futur plan de métro, Chevilly-Larue pétitionne

Effacée du futur plan de métro, Chevilly-Larue pétitionne © Franklin Azzi SGP

Effacée de la carte définitive des stations de métro de la ligne 14 sud du Grand Paris Express, la ville de Chevilly-Larue lance une pétition.

La polémique continue à propos des noms des futures stations de la ligne 14 sud du métro, bientôt prolongée jusqu’à l’aéroport d’Orly. Effacée du nouveau plan de métro, Chevilly-Larue vient de lancer une pétition pour réclamer son nom au niveau de la station du Min de Rungis – Cité de la gastronomie, qui se trouve sur son territoire.

“La ligne 14 desservira notre ville en 2024. Elle nous reliera à Paris Centre en 15 minutes et à l’aéroport d’Orly en 2 minutes, ancrant pleinement notre ville dans le réseau de transports structurant d’Île-de-France. Le nom des futures stations est donc essentiel pour le rayonnement de Chevilly-Larue, nous qui accueillons le plus grand marché de produits frais au monde et bientôt la future cité de la gastronomie Paris-Rungis. Pourtant, Île-de-France Mobilité, dirigée par la Présidente de Région Mme Valérie Pécresse, ne veut pas l’entendre. Alors que les élus des communes de Chevilly-Larue, Rungis, Thiais, L’Haÿ-les-Roses et Orly l’interpellent à l’unisson depuis 3 ans à ce sujet, la structure régionale en charge des transports fait la sourde oreille et propose des noms de stations complètement incongrus. La station de Chevilly-Larue s’appellerait ainsi « Porte de Thiais », parce qu’une station de bus avait été dénommée ainsi il y a 50 ans, du nom d’un péage d’entrée du MIN ! La station de Thiais – Orly s’appellerait «Pont de Rungis», du nom du pont de voies ferrées ! Par contre, cela ne lui pose aucun problème de rebaptiser « L’Haÿ-les-Roses» la station qui jusque là portait le nom de notre ville, effaçant Chevilly-Larue de la carte du métro !” dénonce la commune qui vient de lancer une pétition depuis son site internet.

Du son côté, Ile-de-France Mobilités avait déjà indiqué, avant l’été, que “Concernant le Pont de Rungis, ce nom existe depuis les années 1970 et de nombreuses stations de bus qui desservent notamment l’aéroport y passent, la ligne du RER C est immense. (…) Même chose pour Porte de Thiais.” Et l’autorité régionale de rappeler qu’avoir “la responsabilité de transporter plus de 9 millions de passagers tous les jours”, réclame de “la clarté.”

Pour rappel des épisodes précédents, lire :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags
Cet article est publié dans
Aucun commentaire pour Effacée du futur plan de métro, Chevilly-Larue pétitionne

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.