Initiative | | 08/02
Réagir Par

Former à la réparation de smartphones pour aider à rebondir: le pari de trois entrepreneurs à Villeneuve-Saint-Georges

Former à la réparation de smartphones pour aider à  rebondir: le pari de trois entrepreneurs à Villeneuve-Saint-Georges © Fb

Avec déjà trois boutiques en Val-de-Marne et un centre de formation, Julien Thelineau, Aliou et Karine Traoré, grandis dans le quartier du Plateau à Villeneuve-Saint-Georges, entendent bien contribuer à la structuration du métier encore peu encadré de réparateur de smartphone, une profession aujourd’hui indispensable.

Un smartphone ça coûte cher, mais sans smartphone aujourd’hui, difficile d’accéder aux nombreux services qui s’appuient de plus en plus sur des applications mobiles, d’être connecté en permanence aux réseaux sociaux… Reconditionner, réparer, tel est donc le credo de Julien Thelineau, Aliou et Karine Traoré, trentenaires grandis dans le quartier du plateau à Villeneuve-Saint-Georges.

En l’espace de quelques années, les trois compères ont ouvert trois boutiques dans le Val-de-Marne, créant leur concept, Aïe-Phone. De Saint-Maur-des-Fossés à Bonneuil-sur-Marne en passant bien sûr par Villeneuve-Saint-Georges, on peut y faire sauver son téléphone, en acheter d’occasion, mais aussi bénéficier d’autres services comme des photocopies par exemple.

Si les services de réparation de smartphones n’ont pas attendu les trois villeneuvois pour exister, le métier de réparateur de smartphone reste en revanche peu structuré, ne disposant pas de formation reconnue ni de certification. Un manque que les entrepreneurs ont décidé de combler en développant leurs propres modules de formation, allant de l’acquisition des bases de la réparation jusqu’à la microsoudure. Ainsi est née Aie Tech French Formation.

Après avoir démarré nos vies professionnelles chacun de notre côté avec des expériences notamment comme juriste ou dans le commerce international, nous nous sommes réunis autour de ce nouveau projet. Ayant tous les trois grandi dans le quartier du Plateau, nous souhaitions faire profiter la jeunesse de ce vivier d’emplois d’avenir. A terme, nous aimerions ouvrir un véritable centre de formation”, résume Aliou Traoré.

A ce jour, la société revendique la formation d’une centaine de techniciens qui ont pu se monter à leur compte ou rejoindre des boutiques ou des ateliers. Désormais, la PME souhaite compléter son catalogue à d’autres réparations comme les trottinettes électriques, les ordinateurs portables ou les montres connectées.

Une collaboration avec la “cité éducative” de Villeneuve-Saint-Georges

Pour financer leur formation, les candidats peuvent s’appuyer sur Pôle emploi ou sur leur compte de formation professionnelle mais les dirigeants de Aie Tech French Formation se sont rendus compte que cela restait hors de portée pour beaucoup de jeunes hors radar. C’est en sa rapprochant des services jeunesse de la ville qu’ils ont ainsi noué un partenariat pour former des personnes sans qualification à partir de 18 ans. Une action désormais fléchée parmi les initiatives de la Cité éducative, un label obtenu par la commune en 2021 pour financer des actions socio-pédagogiques en lien avec l’Education nationale et différents autres partenaires. “Le but est de travailler à leur employabilité avec une formation de deux semaines de façon à ce qu’ils puissent trouver un travail immédiatement après”, motive Julien Thelineau, l’un des dirigeants. Désormais, le défi 2022 de la jeune société est de cibler davantage les femmes, “encore trop peu à candidater”.

La Cité éducative de Villeneuve-Saint-Georges, qui ne consiste pas en un bâtiment mais en un partenariat entre la ville, l’Education nationale et d’autres acteurs associatifs et institutionnels, financé par l’Etat, a été officiellement inaugurée ce lundi soir par la ministre déléguée chargée de la politique de la ville, Nadia Hai.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Former à la réparation de smartphones pour aider à rebondir: le pari de trois entrepreneurs à Villeneuve-Saint-Georges
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi