Transports | Paris | 03/03
Réagir Par

“Horizon 2024” pour la SNCF Gare du Nord à Paris

“Horizon 2024” pour la SNCF Gare du Nord à Paris © kardan_adam

La SNCF a présenté jeudi un nouveau programme allégé d’aménagement de la Gare du Nord, à Paris, destiné à rationaliser les flux de passagers et rendre les espaces plus agréables avant la coupe du monde de rugby de 2023 et les Jeux olympiques de 2024.

Baptisé “Horizon 2024” –un nom plus convenable que le “plan B” un temps évoqué–, il doit permettre d’améliorer l’existant, après l’abandon, en septembre, d’un vaste projet qui devait être mené par la foncière d’Auchan.

L’idée est d’avoir “une gare plus verte, plus lisible, plus fluide, et aussi une gare plus ouverte sur la ville”, un projet issu d’une intense concertation avec la Ville de Paris, Ile-de-France Mobilités et les transporteurs, explique-t-on chez SNCF Gares & Connexions.

Le gestionnaire des gares françaises va d’abord s’attacher à revoir toute la signalétique, au sol et en hauteur, en suivant un schéma global des circulations. Il s’agira aussi de mieux identifier et différencier les zones d’attente et de circulation des voyageurs, de façon à ce qu’ils ne se bousculent pas.

SNCF Gares & Connexions compte aussi travailler sur l’éclairage de la Gare du Nord, ne serait-ce que pour faire diminuer le sentiment d’insécurité, réel dans une partie des bâtiments. Des espaces commerciaux qui avaient dû fermer dans la perspectives des grands travaux annoncés vont d’ailleurs rouvrir d’ici 2023.

Le chantier va aussi concerner l’agrandissement du terminal transmanche et de l’espace des trains de banlieue. Des escaliers mécaniques seront parallèlement changés ou ajoutés, permettant notamment d’améliorer les échanges avec les quais souterrains du RER –qui eux-mêmes doivent être rénovés.

La SNCF veut aussi “ouvrir la gare vers la ville”, avec un réaménagement du parvis –porté par la mairie de Paris– où ne circuleraient plus que des bus et des deux-roues, et un déménagement des taxis.

Un autre parvis doit être aménagé sur le flanc droit, à côté de la gare des bus réaménagée et d’une station vélos. 

Le terminal transmanche doit être achevé pour la coupe du monde de rugby en septembre 2023 et le reste en juin 2024, avant les JO, selon Gares & Connexions.

Le coût est estimé par la branche de la SNCF à 30 millions d’euros, auxquels il faut ajouter une vingtaine de millions d’opérations déjà programmées. La rénovation du parvis n’est pas comprise.

La SNCF avait dénoncé en septembre le contrat la liant à Ceetrus –la foncière d’Auchan– pour réaliser un projet beaucoup plus massif, et controversé, de rénovation de la Gare du Nord, invoquant un manque de maîtrise du projet, une envolée des coûts et des retards très importants.

Au-delà de l’échéance des JO, SNCF Gares & Connexions dit envisager un nouveau projet susceptible de répondre à la croissance attendue du trafic ferroviaire.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour “Horizon 2024” pour la SNCF Gare du Nord à Paris
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi