En images | Val-de-Marne | 05/05
Réagir Par

La passerelle du pont de Nogent-sur-Marne ouvrira à la fin de cet été

La passerelle du pont de Nogent-sur-Marne ouvrira à la fin de cet été © CD

120 tonnes de charpente métallique transportées sur une barge avant de s’accoler devant le pont de Nogent-sur-Marne, la manœuvre était impressionnante ce mercredi soir. La travée nord de la future passerelle cycliste et piétonne a été posée et sera bientôt suivie d’une deuxième du même poids. Première balade à la fin de l’été. Détails.

D’ici la fin de l’été, la passerelle complète, composée de deux travées métalliques assemblées sur site sera opérationnelle pour les piétons et cyclistes, avec deux promenades.

La première partira en ligne droite d’un bord haut à l’autre, calée sur le tablier supérieur du pont. Elle permettra de traverser à vélo ou à pied sans avoir l’impression d’être sur l’autoroute mais dans l’ambiance des bords de Marne, pour rejoindre notamment le parc interdépartemental du Tremblay côté Champigny, la piscine en plein air de 50 mètres côté Nogent. Elle a également été pensée pour faciliter la traversée des personnes à mobilité réduite.

La deuxième traversée partira des berges avec des escaliers en bois et cheminera en deux arcs avec une pause au niveau de l’île aux loups, devant la baigneuse. Cette statue monumentale, œuvre de Gaston Cadenat (1905-1966), a été offerte à la ville lors de la reconstruction du pont dans les années 1960, rappelle le maire de Nogent, Jacques J-P Martin. Elle sera nettoyée puis éclairée pour être mieux mise en valeur, annonce l’élu.

En réalité, la baigneuse nage rarement dans la Marne. La photo a été prise lors d’une crue.

Un clin d’œil à l’ancien pont de Nogent

Avec ses deux arcs, la nouvelle passerelle, signée par l’agence Lavigne Cheron, rend hommage au tout premier pont de Nogent, construit à la fin du 19ème siècle (voir ci-dessous) avec trois travées métalliques.

© WCC Agence Rol
L’ancien pont de Nogent comportait 3 travées soutenues par 5 arcs métalliques. Construit de 1866 à 1896, il fut remplacé par un nouveau pont au début des années 1960.

Ce “plus gros bouchon d’Europe” qui n’est plus qu’un souvenir

Avec la jonction des autoroutes A4 et A86, la circulation routière au niveau du pont est toutefois devenue rapidement très compliquée, occasionnant ce qui fut longtemps appelé “le plus gros bouchon d’Europe”. En cause notamment, un carrefour à l’indonésienne en sortie de pont, côté Champigny, qui obligeait les voitures à se croiser, multipliant les feux rouges. Longtemps serpent de mer, le réaménagement routier complet du pont a donc été opéré à la fin des années 2010, avec la construction d’une passerelle routière au-dessus de l’autoroute A4 pour décroiser les flux et fluidifier la circulation. Un très gros chantier à près de 50 millions d’euros qui s’est achevé début 2019 et a fait définitivement sauter le bouchon.

Liaison douce

Restait la partie paysagère, qui consiste à accoler une double passerelle au pont pour faciliter les circulations douces d’une rive à l’autre de la Marne, facilitant l’accès aux promenades aménagées de chaque côté mais aussi aux infrastructures sportives. Avec d’un côté le vaste parc interdépartemental du Tremblay et de l’autre un grand stade avec l’une des rares piscines avec bassin olympique en plein air, mais aussi la gare de Nogent Le Perreux où passe déjà le RER E et futurement la ligne 15 Est du métro périphérique Grand Paris Express.

Bientôt la baignade

Se baigner, on devrait aussi bientôt pouvoir le faire dans la rivière. Un bassin de 25 mètres va être aménagé un peu plus loin à Nogent, en face des gradins de la promenade Yvette Horner. Premier plongeon en 2023, indique Jacques J-P Martin. Côté Champigny, c’est plutôt sur la rive sud que les plages devraient retrouver leurs baigneurs, indique Laurent Jeanne, le maire de la ville, qui confie que ses parents ont appris à nager sur ces bords de Marne. Entre la rive et le parc du Tremblay, l’ancienne voie d’accès à l’autoroute devrait par ailleurs être réaménagée, concédée à la ville. Un projet à définir dans les mois qui viennent indique le maire.

Ouverture en fin d’été

Après la pause de la travée nord ce mercredi soir, celle-ci sera fixée par vérins progressivement pour atteindre la bonne hauteur, pendant plusieurs jours. La travée sud sera ensuite posée dans la nuit du 12 au 13 mai. L’intégralité de la passerelle, avec ses 240 tonnes et 250 mètres de long, sera ensuite opérationnelle en fin d’été pour la circulation des piétons, des cyclistes, des fauteuils roulants et des poussettes. A noter que la nouvelle passerelle ne remet pas en question le passeur de rives, qui permet à tous les promeneurs, y compris à vélo, de traverser la Marne sur une barge durant les beaux jours.

© CD

Un projet qui s’inscrit dans le réseau cyclable du Val-de-Marne

En attendant, les élus des deux villes et ceux des institutions qui ont cofinancé et mené le projet n’ont pas boudé leur plaisir ce mercredi, pour cette première inauguration. Pour précisions, la passerelle, d’un budget de 10 millions € HT (12 millions € TTC) a été portée par le conseil départemental qui a financé le projet, avec des subventions de l’Etat (2 millions € au titre du fonds mobilité active), du conseil régional d’Ile-de-France (1 million €), de la Métropole du Grand Paris (MGP) (1,7 million €). Le département en a délégué la maîtrise d’ouvrage à l’Etat, via la Dirif (Direction des routes d’Ile-de-France). L’Etat était en effet déjà maître d’ouvrage du réaménagement du pont de Nogent. “Le financement conséquent du département s’inscrit dans une politique de soutien aux mobilités douces, notamment, à travers le Schéma Département des Itinéraires Cyclables qui vise à développer le réseau cyclable val-de-marnais”, indique le département dont le président Olivier Capitanio était sur place ce mercredi aux côtés de la préfète Sophie Thibault, du président de la MGP Patrick Ollier, de plusieurs conseillers régionaux et des maires voisins.

© CD
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour La passerelle du pont de Nogent-sur-Marne ouvrira à la fin de cet été
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi