Environnement | Val-de-Marne | 04/08
Réagir Par

La Tégéval bouclée de Créteil à Santeny d’ici 2023

La Tégéval bouclée de Créteil à Santeny d’ici 2023 © Tegeval

Nouvelle étape pour achever la Tégéval, cette coulée verte qui relier la base de loisirs de Créteil à Santeny sur une vingtaine de kilomètres et souffre encore de quelques discontinuités. La préfecture du Val-de-Marne vient d’autoriser l’expropriation de propriétés à Limeil-Brévannes et à Villecresnes.

La Tégéval soigne ses dernières coupures. Fin mai a été inaugurée un nouveau tronçon permettant de cheminer entre le quartier du Val-Pompadour à Valenton et la Plage Bleue à Limeil-Brévannes, en passant par l’entrée de l’usine du Siaap. “Grâce à cet aménagement réalisé au printemps dernier, les usagers disposent à présent d’un linéaire de 10 kilomètres en milieu urbain. Nous prévoyons d’installer un capteur pour avoir des données fiables sur sa fréquentation”, explique Gilles Duquenoy, chef du projet pour l’Agence des espaces verts d’Île-de-France.

Depuis 2013 et la déclaration d’utilité publique de la préfecture du Val-de-Marne, Grand Paris Aménagement assure le portage foncier et a négocié les acquisitions de parcelles nécessaires auprès des propriétaires. A l’automne 2020, une trentaine de parcelles d’une surface globale de 9 hectares échappait encore à l’aménageur pour achever cette voie indépendante de 96 hectares pour un linéaire de 20 kilomètres. En parallèle aux négociations à l’amiable, une enquête publique parcellaire a été lancée pour déterminer les emprises restantes dans les communes de Créteil, Valenton, Limeil-Brévannes, Villecresnes et Yerres, et permettre d’éventuelles expropriations.

Lire : De Créteil à Santeny, la Tégéval prépare son bouclage

La commission d’enquête a donné une issue favorable à cette démarche et le 12 juillet dernier, la préfecture du Val-de-Marne a pris deux arrêtés “déclarant cessibles les parcelles nécessaires à la réalisation du projet” sur les communes de Limeil-Brévannes et de Villecresnes. “A Créteil, Valenton et Yerres, les choses ont abouti ou sont en cours de maîtrise. Il s’agit essentiellement de propriétés de la SNCF, de l’Etat, de grands institutionnels, ce qui a facilité les choses. En revanche, à Limeil et Villecresnes, ces parcelles sont des indivisions avec des difficultés d’identification des propriétaires. Nous n’avons pas pu traiter avec eux. Grâce aux arrêtés préfectoraux, un juge va pouvoir prendre une ordonnance d’expropriation nous permettant de passer ces parcelles dans le domaine public régional et nous pourrons alors les aménager prochainement. Notre objectif est d’avoir une continuité linéaire d’ici 2023 et une livraison complète en 2028″, poursuit Gilles Duquenoy.

L’aménagement du coteau de Limeil lié au chantier du téléphérique

Actuellement, des travaux sont en cours sur la fin du parcours entre l’ancienne gare de Mandres et le chemin des roses à Santeny. Une autre opération démarrera l’année prochaine avec l’aménagement du coteau de Limeil-Brévannes, sous la ligne du téléphérique, et le chantier se poursuivra après la livraison du Câble 1. Sur la période 2023-2028, l’objectif est “d’épaissir” la coulée verte, en créant aux abords de la promenade des vergers et des jardins potagers.

“En permettant la liaison verte entre 8 communes, nous offrons une application écologique concrète. Le projet va se poursuivre avec le soutien du département, de la région et du syndicat mixte d’étude et de réalisation”, se réjouit Françoise Lecoufle, maire de Limeil-Brévannes et présidente du SMER.

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour La Tégéval bouclée de Créteil à Santeny d’ici 2023
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi