Sport | | 07/03
Réagir Par

La VGA Saint-Maur-des-Fossés: un club historique du football féminin

La VGA Saint-Maur-des-Fossés:  un club historique du football féminin

Créée depuis 1968, l’équipe féminine de la VGA Saint-Maur a promu le football féminin bien avant la création du championnat français en 1974. Depuis 54 ans, ce club du Val de Marne met en avant sa section féminine qui se maintient au plus haut niveau du football français.

Deuxième plus grand palmarès du football français féminin (6 championnats de France), la VGA Saint-Maur participe depuis des décennies à l’élévation de ce sport chez les femmes. Depuis la victoire en Coupe du monde de l’Equipe de France masculine en 2018 et la Coupe du monde féminine qui s’est déroulé en France en 2019, la VGA connaît une nette évolution de sa section féminine et ce dans toutes les catégories.

Grosse progression depuis 2018

Sur ce plan, le club Saint-Maurien se distingue d’abord des autres par une section féminine à part entière avec son école de foot et une équipe première en deuxième division. Une école de foot en pleine croissance, passée depuis 2018 de 45 à 60 licenciées. “Nous réalisons des interventions dans les centres aérés, des stages pendant les vacances et tenons un stand en début de saison. Tout cela permet de mettre en avant notre section”, déroule Bérénice, 24 ans, entraîneuse de l’académie et joueuse de la VGA. L’idée est de “fidéliser les joueuses”, explique Pierre, 28 ans, entraîneur des U18.

De quoi donner lieu aujourd’hui à plusieurs équipes dans chaque catégorie de jeune et même chez les séniors. “Nous avons jusqu’à trois équipes en sénior et au moins deux équipes dans chaque section de jeunes, ce qui nous permet d’être encore plus compétitif”, détaille Pierre. “Le niveau de jeu est en train d’augmenter, ce qui est de bon augure pour le football féminin”, se réjouit l’entraîneur.

Joueuses en U18 à Saint-Maur (Maëlle, Maëlys et Océane)

Alors que les Bleus ont remporté la finale de 2018, l’enthousiasme a redoublé, chez les garçons mais aussi les filles. “A la rentrée des associations 2018, nous avons eu énormément de jeunes filles qui souhaitaient entrer dans le club pour jouer au foot”, se souvient Bérénice. “Les performances sportives sur le plan national et international donnent une impulsion supplémentaire. Maintenant, il faudra une grosse victoire chez les féminines pour mettre encore plus la lumière sur le football féminin.” Un rendez-vous qui n’a pas encore eu lieu. En 2019, alors que la France était hôte de Coupe du monde de foot féminin, période durant laquelle la discipline a bénéficié des projecteurs comme rarement, l’équipe de France féminine est restée sur un quart de finale.

A quand un vrai statut pour les filles ?

Il faut dire que les moyens ne sont pas les mêmes pour les filles que pour le foot masculin, relève le coach des U18. Il n’y a toujours par exemple toujours pas de contrat professionnel mais des contrats fédéraux, ce qui ralentit la progression de cette discipline chez les filles en France. Même si le nombre de licenciées à l’échelle nationale à plus que doublé en dix ans (90 000 en 2010-2011 à près de 200 000 aujourd’hui), la France reste en retard par rapport à l’Espagne ou l’Italie.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags championnats, Coupe du Monde, football, football féminin, saint-maur, sport, VGA
Aucun commentaire pour La VGA Saint-Maur-des-Fossés: un club historique du football féminin
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi