Culture | | 29/09
Réagir Par

L’artiste C215 rend hommage aux photographes de guerre au fort d’Ivry-sur-Seine

L’artiste C215 rend hommage aux photographes de guerre au fort d’Ivry-sur-Seine © Ecpad

Installé au fort d’Ivry-sur-Seine, le service d’archives photographiques des armées gère plus de 15 millions de photographies militaires de 1842 à nos jours. Pour partager une partie de ce patrimoine, l’établissement a lancé il y a un an un site internet présentant une sélection de ces œuvres. Un anniversaire dignement fêté par le street-artiste C215.

Christian Guémy, alias C215, vient d’ajouter une œuvre à sa collection de pochoirs iconiques. A l’invitation de l’ECPAD, (établissement de communication et de la production audiovisuelle de la défense) basé au fort d’Ivry-sur-Seine, l’artiste a réalisé le portrait de Raymond Méjat, un photographe de guerre qui a couvert plusieurs campagnes, de la Tunisie à l’Allemagne en passant par la France et l’Italie, durant la seconde guerre mondiale. Un portrait choisi parmi les tonnes de photographies maintenues en état par ce service des archives pour fêter le premier anniversaire du site internet Images Défense.

Parmi les 15 millions de photos et près de 100 000 heures de film sous sa protection, l’ECPAD a en effet mis à disposition du public une sélection de 255 000 images et 1000 heures de film, dûment numérisées et contextualisées sur Internet. Un portail grand public qui se développe progressivement, lancé avec 180 000 photos et 500 heures de film l’année dernière. On y plonge dans la guerre de 1870 comme dans celle du Golfe en 1991.

Derrière ces photographies, des centaines de “soldats de l’image”. C215, lui, a choisi le portrait de Raymond Méjat, immortalisé par Jacques Belin. Assis en tailleur, un casque sur la tête et une caméra Le Blay dans les mains, il observe les manœuvres militaires aux portes de Rome, le 4 juin 1944, lors de la libération de la capitale italienne par les Alliés.

Le photographe Raymond Méjat immortalisé par son collègue Jacques Belin, lors de la campagne d’Italie. Photo du fonds de l’ECPAD.

Pour C215, cette photo qui a 78 ans résonne avec l’actualité et constitue une mis en abime du métier. “Plus que jamais nous avons besoin de documenter la guerre pour établir la vérité”.

Le pochoir a été réalisé à l’intérieur d’un bâtiment de la direction. Pour avoir une chance de l’apercevoir, il faudra donc attendre les prochaines journées européennes du patrimoine, occasion chaque année de faire entrer quelques centaines de visiteurs.

En attendant, l’artiste a partagé l’œuvre sur les réseaux sociaux et un film a été réalisé par l’Ecpad.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags armée, art, C215, culture, fort d'Ivry, Guerre, , journées du patrimoine, Militaire
Un commentaire pour L’artiste C215 rend hommage aux photographes de guerre au fort d’Ivry-sur-Seine

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.