Justice | | 26/04
Réagir Par

Le Blanc-Mesnil: une plainte déposée contre des policiers

Le Blanc-Mesnil: une plainte déposée contre des policiers © Charles Henry

Le parquet de Bobigny a annoncé avoir reçu lundi 25 avril une plainte pour violences par personnes dépositaires de l’autorité publique et injures racistes à la suite d’une rixe la semaine dernière entre  un policier et un habitant au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis).

Dans une vidéo massivement partagée sur les réseaux sociaux, légendée “tête-à-tête (entre) un jeune vs un baceux de Blanc-Mesnil“, un policier en civil et un jeune homme s’empoignent et échangent des coups dans un hall d’immeuble lundi 18 avril. Deux autres fonctionnaires, postés devant la porte du hall, empêchent les habitants d’entrer et leur demandent d’arrêter de filmer.

La préfecture de police de Paris avait annoncé le lendemain avoir saisi l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), afin d'”établir les circonstances dans lesquelles les faits montrés par ces images se sont produits“.

Plainte pour violences, injures racistes et faux en écriture

Nous avons reçu la plainte aujourd’hui, que nous avons adressée à l’IGPN en vue de l’ouverture d’une enquête pénale en préliminaire“, a déclaré lundi le parquet de Bobigny sollicité par l’AFP.

Cette plainte déposée au nom du jeune homme par l’avocat Yassine Bouzrou, qui l’avait annoncée jeudi sur les réseaux sociaux, vise des “faits de violences par personnes dépositaires de l’autorité publique avec arme, injures à caractère raciste (“Je te nique ta race”) et faux en écriture (main-courante insincère)“, a détaillé le parquet.

D’après le récit livré par Me Bouzrou sur internet, les faits ont eu lieu lorsque le jeune homme “fait remarquer aux policiers de la BAC (ndlr, brigade anti-criminalité) que le contrôle qu’ils sont en train de faire est injustifié“.

Résultat: l’un des policiers le pousse et réagit “viens dans le bâtiment je vais te niquer ta race”, il enlève son équipement puis s’enferme avec le jeune dans l’entrée du bâtiment“, a dit l’avocat, décrivant des coups de poing et une tentative d’étranglement. “Manifestement le seul objectif des policiers était de se défouler en tabassant un jeune noir“, a-t-il accusé.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , IGPN, , Parquet de Bobigny, plainte, ,
Aucun commentaire pour Le Blanc-Mesnil: une plainte déposée contre des policiers
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi