Commerce | | 22/03
Réagir Par

Le Min de Rungis confie sa marque aux poulets

Le Min de Rungis confie sa marque aux poulets

C’est inédit pour le MIN de Rungis, dont la vocation est d’abord la logistique immobilière pour accueillir les grossistes alimentaires. Le marché de gros a posé sa marque sur les produits eux-mêmes. Premier à bénéficier de cette initiative : un poulet jaune élevé 120 jours.

Exploité par la société d’économie mixte Semmaris, le MIN de Rungis cultive sa marque et cette initiative va prolonger son aura au-delà du seul cercle des professionnels. Pour le Syndicat de la volaille du marché, l’enjeu est de valoriser un produit en insistant sur sa singularité. Alors que la durée d’élevage des poulets est de 40 jours pour les poulets standards et de 81 jours pour bénéficier du Label rouge, le poulet labellisé Min de Rungis a gambadé au moins 120 jours.

Pour démarrer, le syndicat a initié une production de 3 000 poulets en s’appuyant sur quatre grossistes (BGL Avigros, Eurovolailles, LPN Volailles et Reilhe Martin) et un groupement de fermiers normands, Les Fermiers du Bocage. Ce groupement, affilié à la coopérative Agrial s’engage à respecter une densité de 8 poulets maximum au M2, contre 25 pour les poulets standard et 11 pour les Label rouge.

Ce poulet labellisé Rungis a été présenté en avant-première lors du salon de l’Agriculture et cible les boucheries et volaillers traditionnels ainsi que les restaurateurs.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Agriculture, Boucherie, Eco Emploi Formation, , restaurateurs, Semmaris
Aucun commentaire pour Le Min de Rungis confie sa marque aux poulets

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.