Santé | Val-de-Marne | 17/01/2022
Réagir Par

Le Val-de-Marne prend un nouvel arrêté plus ciblé et restreint pour le port du masque en extérieur

Le Val-de-Marne prend un nouvel arrêté plus ciblé et restreint pour le port du masque en extérieur
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Fini l’obligation de porter le masque en extérieur partout et tout le temps. Alors que le tribunal administratif de Melun a annulé l’arrêté de la préfecture du Val-de-Marne ce matin, la préfète en a pris un nouveau, comme ses homologues du Grand Paris, qui limite cette obligation aux réelles situations de regroupements humains. Explications.

Après l’examen ce vendredi de la requête d’un particulier contre l’arrêté pris par Sophie Thibault le 29 décembre dernier, le tribunal administratif de Melun a décidé ce lundi matin de l’annuler. Comme dans plusieurs autres départements du Grand Paris, les juges ont estimé que cette obligation sans discernement restreignait exagérément les libertés. La semaine dernière, le Conseil d’Etat avait également demandé au gouvernement de revoir ses consignes aux préfets.

C’est conformément à ces nouvelles directives que la préfète du Val-de-Marne a pris ce lundi un nouvel arrêté qui restreint l’obligation de porter le masque dehors aux situations suivantes :
– dans les marché, brocantes, vide-greniers, ventes au déballages
– dans les rassemblements, manifestations, réunions ou activités réunissant 10 personnes ou plus, organisés sur la voie publique
– aux arrêts de bus et de tramway et à leur proximité immédiate ;
– aux abords des gares et des entrées de centres commerciaux (uniquement aux heures d’ouverture)
– aux abords des établissements scolaires ou universitaires (aux heures d’entrée et de sortie du public)
– aux abords des lieux de culte (aux heures d’entrée et de sortie du public et lors des offices et cérémonies) 
– dans les files d’attente qui se trouvent dans l’espace public

Ne sont pas soumises à cette obligation les personnes suivantes :

– les personnes de moins de onze ans
– les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation
– les personnes circulant à l’intérieur de véhicules particuliers ou professionnels
– les cyclistes
– les usagers de deux-roues motorisés, dès lors qu’ils portent un casque avec la visière abaissée
– les personnes pratiquant une activité sportive
– les personnes circulant dans les forêts, zones boisées, prairies, chemins ruraux et forestiers du département

Télécharger l’arrêté

La préfecture de Seine-Saint-Denis a pris un arrêté similaire quelques heures plus tôt.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Ile-de-France : un tiers des habitants a dû reporter ou renoncer à des soins en 2022
Le service de réanimation médicale de l’hôpital Bicêtre amputé de la moitié de ses lits faute d’infirmiers
Covid-19 : la plainte de l’Ordre des médecins contre Christian Perronne rejetée en première instance
Sanctionné pour voyeurisme, l’ancien évêque du Val-de-Marne, Michel Santier, accusé par de nouvelles victimes
Baromètre du coronavirus en Ile-de-France : point d’étape sur la 3ème vague 2022
Île-de-France : l’ancien directeur de l’ARS nommé dircab à Matignon
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Un commentaire pour Le Val-de-Marne prend un nouvel arrêté plus ciblé et restreint pour le port du masque en extérieur

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.