Politique | Seine-Saint-Denis | 15/06
Réagir Par

Législatives 2022 en Seine-Saint-Denis: les dissidents s’effacent face la Nupes, claquement de portes au PCF

Législatives 2022 en Seine-Saint-Denis: les dissidents s’effacent face la Nupes, claquement de portes au PCF

Dans deux circonscriptions de Seine-Saint-Denis, la 4ème et la 11ème, des duels devaient opposer les candidats de la Nupes et des “dissidents” de gauche au 2ème tour des élections législatives. Mais Virginie De Carvalho (divers gauche) et Azzédine Taïbi (parti communiste) ont jeté l’éponge face à leurs rivaux de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes).

Restons dignes, fidèles à nos valeurs, nous sommes bien avant l’heure la Nupes. Avec Karima Khatim, nous ne serons pas présents le 19 juin prochain. Ce retrait n’est en rien une soumission, ni un appel à voter. Il y a avant tout un retrait responsable, respectueux des électrices et des électeurs.” Bien que qualifié pour le second tour des élections législatives, Azzédine Taïbi a finalement choisi de retirer sa candidature qu’il avait maintenue face à la candidate officiellement investie par le parti communiste (PCF) et la Nupes, Soumya Bourouaha.

Dimanche dernier, le maire communiste de Stains a réuni 21,43% des voix, soit 2 986 bulletins de moins que sa rivale (36,13%). Arrivé en tête à Stains avec 41,86% des suffrages, il a en revanche été largement devancé dans les trois autres villes de la circonscription (Le Blanc-Mesnil, La Courneuve et Dugny).

“On a dupé les électeurs”

Pour annoncer sa décision, Azzédine Taïbi a fait venir mardi à 13h00 de nombreux partisans dans la salle des mariages de la mairie.

Nous avons tous été les témoins d’un véritable hold-up électoral, d’une escroquerie en bande organisée. N’ayons pas peur des mots, cette décision nous a été volée. On a dupé les électeurs avec une candidature hors sol, sortie du chapeau à la dernière minute, une candidature de l’appareil qui n’avait qu’un seul objectif: faire blocus à la candidature la plus légitime, celle des quartiers populaires. Même notre slogan a été copié. On nous a sorti le grand jeu, le Tous unis contre Azzédine Taïbi a été le fil rouge de cette campagne. Je parle des connivences contre nature, des alliances de circonstances“, a fustigé l’ex-candidat, dénonçant une “campagne de calomnies exclusivement tournée contre notre belle dynamique et un silence assourdissant contre la droite, l’extrême-droite et Macron. Les loups sont sortis de leur tanière porteurs de haine et de colère. Ils ont délaissé les batailles réelles et le projet politique.”

Départ du PCF

Conséquence logique, Azzédine Taïbi a annoncé qu’il quittait le PCF dont il est adhérent depuis près de 35 ans. “Je vais suivre le chemin de milliers de communistes qui ont décidé de quitter ce parti écœurés par les méthodes, les manœuvres mais qui continuent de militer“, expliquant qu’il allait travailler à créer une nouvelle force politique.

Ces annonces marquent l’épilogue d’une campagne particulièrement tendue, des militants des deux camps s’étant même affrontés physiquement sur le marché de Stains. Un constat également partagé par la candidate malheureuse des Républicains, Marie-Claude Goureau, qui a même porté plainte après avoir été agressée verbalement sur le même marché.

Présent ce mardi, Géry Dykoka, le secrétaire de section du PCF à Stains depuis 2016, dit accuser le coup. “J’ai rejoint le parti parce que j’ai vu que Azzédine Taïbi portait des valeurs. De savoir que la tête s’en va, c’est sûr que ça fait un choc“, assure-t-il se disant aussi blessé que “la fédération n’ait pas demandé l’apaisement“.

Contactée par téléphone Soumya Bourouaha dit vouloir rester concentrée sur la fin de la campagne. “C’est une très bonne décision“, a-t-elle sobrement commenté le retrait d’Azzédine Taïbi. “Mais je ne veux pas polémiquer sur tout ce qu’il a pu dire. Tout cela n’intéresse pas la population. La priorité c’est le pouvoir d’achat, la retraite à 60 ans“, embraye-t-elle. “Nous allons continuer à faire campagne pour continuer à expliquer aux électeurs nos propositions“, ajoute-t-elle, même si elle est assurée de devenir la prochaine députée de la 4ème circonscription.

Retrait de Virginie De Carvalho

Le retrait d’Azzédine Taïbi intervient au lendemain de celui de Virginie De Carvalho dans la 11ème circonscription (Sevran, Tremblay-en-France, Villepinte). Avec 15,18% des voix, la première adjointe au maire (divers gauche) de Tremblay-en-France a été largement distancée par Clémentine Autain, la députée sortante, investie par la Nupes, qui a obtenu 46,15% des voix.

Il n’y a aucun risque de victoire de la droite dans cette circonscription“, avait expliqué Virginie De Carvalho pour motiver sa candidature lors d’une réunion publique le 12 mai. “Nous avons tous le droit de choisir entre deux visions de la politique, entre deux pratiques: d’un côté la pratique que nous vous proposons de politique de proximité, qui maitrise les dossiers locaux, qui travaille avec les acteurs de terrain. En votant pour moi vous votez pour la gauche d’en bas, la gauche de terrain, la gauche de proximité.”

Force est de constater l’effet Nupes“, analyse Virginie de Carvalho au lendemain du 1er tour. “Nous avons été qualifiés pour le second tour, ce qui démontre toute la valeur de notre candidature. Mais, il n’y a aucun intérêt à brouiller les pistes. L’objectif c’est que la victoire de la gauche soit la plus forte possible dimanche soir pour s’opposer à la politique de Macron. Il était donc logique que je me désiste.

Avec ces deux retraits et la victoire d’Alexis Corbière dans la 7ème circonscription (Bagnolet, Montreuil) dès le premier tour, la Nupes a donc d’ores et déjà remporté 3 des 12 sièges à pourvoir en Seine-Saint-Denis.

Voir le détail des résultats du premier tour des élections législatives en Seine-Saint-Denis

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Législatives 2022 en Seine-Saint-Denis: les dissidents s’effacent face la Nupes, claquement de portes au PCF
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi