Sport | Val-de-Marne | 19/05
Réagir Par

Les futurs champions olympiques signent avec le Val-de-Marne

Les futurs champions olympiques signent avec le Val-de-Marne

Neuf sportifs de haut niveau, dont certains ont déjà remporté leur première médaille olympique aux JO de Tokyo, ont signé une convention d’insertion professionnelle avec le conseil départemental du Val-de-Marne ce mercredi 18 mai à la Maison du handball de Créteil. Objectif : s’entraîner sereinement et préparer leur reconversion.

Pour la moitié de cette équipe de jeunes champions, il s’agissait d’un renouvellement de contrat car cela fait déjà plusieurs années que la collectivité soutient les sportifs en leur offrant un travail compatible avec les entraînements d’un sportif ou d’une sportive de haut niveau. L’autre enjeu est d’anticiper la retraite sportive avec un vrai métier et une expérience professionnelle afin d’éviter le grand vide. Dans ce contexte, certains ont rejoint le service communication, à l’instar d’Antoine Jezel, médaillé de bronze en para-aviron aux derniers JO de Tokyo, d’autres le service des sports. D’anciens champions sont aussi devenus des agents du département, par exemple comme éducateur sportif. Initié au niveau national, le CIP lie aussi l’employeur (en l’occurrence le département) et l’Agence nationale du sport qui lui octroie une aide annuelle de 3 100 € par sportif. Renouvelée fin 2020, cette convention arrivera à échéance en 2024, après les JO.

Médaillé de bronze en judo aux derniers JO, Luka Mkheidze, se souvient de la difficulté, lorsqu’il était étudiant, de jongler entre les études et le sport. Désormais, ses objectifs sont clairs : “ramener la médaille d’or”. L’après, le jeune judoka l’a anticipé, qui possède déjà des diplômes pour être coach sportif et entraineur de judo.

Tiavo Randrianisa, jeune taekwondoïste de 22 ans, dort à L’INSEP la semaine où elle peut se concentrer sur ses entraînements, et peut, grâce à ce contrat pérenne, passer du temps avec sa famille le week-end. Elle aussi veut rester dans le milieu du sport et du taekwondo une fois qu’elle aura bouclé sa carrière d’athlète et a même passé le brevet pour ouvrir son club.

Léo Boriès, champion de pentathlon en licence Staps à l’Upec et entraîneur à la VGA de Saint-Maur, vise pour l’instant les championnats d’Europe et du monde dans la catégorie junior où il ambitionne un doublé, avant de passer chez les seniors pour décrocher des médailles. En ligne de mire : Paris 2024 et Los Angeles 2028.

Au total, 9 sportifs ont signé ce mardi avec le président du département, Olivier Capitanio (LR), lequel s’est félicité de la “terre de champions” qu’est devenue le Val-de-Marne, département le plus prolifique en médailles olympiques lors des JO de Tokyo avec pas moins de 14 breloques.

Les 9 sportifs qui ont signé ou resigné :

  • Léo Bories, en pentathlon à la VGA de Saint-Maur
  • Ethan Cormont, en perche à l’Association sportive amicale de Maisons-Alfort
  • Coralie Hayme, en judo au Judo club de Maisons-Alfort
  • Garance Rigaud, en haltérophilie à la VGA de Saint-Maur
  • Antoine Jesel, en aviron para à la Société d’encouragement du sport nautique de Nogent
  • Luka Mkheidze, en judo à l’Association Sucy judo
  • Tiavo Randrianisa, en taekwondo au COSM Arcueil
  • Camille Serme, en squash à l’US Créteil squash
  • Dora Tchakounté, en haltérophilie à la VGA de Saint-Maur
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Les futurs champions olympiques signent avec le Val-de-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi