Transports | | 02/02
Réagir Par

Libre-service: Nogent-sur-Marne range les trottinettes au profit des vélos

Libre-service: Nogent-sur-Marne range les trottinettes au profit des vélos © CD

La question de la trottinette électrique en ville divise depuis quelques années, alors que quelques uns de leurs usagers empruntent les trottoirs, se transformant en danger public pour les piétons. Les trottinettes en libre-service larguées n’importe comment au milieu du passage achèvent de leur faire de la contre-publicité. Dans ce contexte, Nogent-sur-Marne, qui avait la première après Paris expérimenté le service Lime fin mai 2021, a mis fin à l’expérimentation au profit de vélos.

Au printemps 2021, la ville avait d’abord mis en service 200 trottinettes puis réduit de moitié. “La fin de l’expérimentation Lime découle d’un retour majoritairement négatif des Nogentais notamment via un questionnaire avec plus de 1000 réponses”, explique la ville aux quelques habitants qui se sont émus sur Facebook de la disparition de ce service, “pour ceux qui reviennent du travail très tard “, lorsqu’“il n’y a pas de bus pas avant 40-49 minutes.” Si les habitués de ce libre-service regrettent et font remarquer que cela n’empêchera pas des possesseurs de trottinettes peu respectueux de continuer à emprunter les trottoirs, beaucoup expriment plutôt leur soulagement, confirmant les conclusions de l’enquête de la ville. “Ouf”, s’exclame Bertrand sur les réseaux. “Comme tous ceux qui ont subi les incivilités et l’irresponsabilité de beaucoup d’usagers, et ont vécu plus que dangereusement sur les trottoirs et dans les rues de Nogent, j’applaudis cette fin!” plussoie Corinne. “L’idée était séduisante mais la réalité de notre société interdit malheureusement son application pérenne”, philosophe encore Xavier.

Lire aussi : Après Paris, Lime lance ses trottinettes à Nogent-sur-Marne

La cinquantaine d’emplacements dédiés aux véhicules Lime accueille donc désormais uniquement des vélos, environ 150 en ville, et viennent compléter les stations Vélib. “Les vélos sont toujours présents, pour le moment limité sur le territoire nogentais. Dès que la flotte Lime sera passée sur la dernière version des vélos (ceux de Nogent), nous pourrons ouvrir de nouveau l’accès à Paris”, détaille Antoine Gougeon, conseiller LREM délégué aux transports, aux habitants qui s’interrogent.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , Trottinette électrique, ,
Aucun commentaire pour Libre-service: Nogent-sur-Marne range les trottinettes au profit des vélos
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi