Education | | 25/01
Réagir Par

Lycée professionnel à Champigny-sur-Marne: ces professeurs toujours pas remplacés depuis septembre

Lycée professionnel à Champigny-sur-Marne: ces  professeurs toujours pas remplacés depuis septembre

“Comment espérez-vous susciter des vocations (en voie professionnelle) alors que vous ne parvenez même pas à assurer la présence de professeurs dans certains lycées ?”, demandent au recteur des parents d’élèves du lycée Langevin Wallon de Champigny-sur-Marne, qui comporte une section d’enseignement professionnel, au lendemain de la conférence de presse de Daniel Auverlot sur la rentrée 2022.

Lors de ce point presse, le recteur a annoncé une augmentation des enseignants malgré des prévisions d’effectifs en baisse.

Lire : Rentrée scolaire en Ile-de-France: moins d’élèves mais plus de profs promet l’académie de Créteil

Au lycée, le recteur s’est inquiété de la forte diminution des prévisions d’inscription en seconde professionnelle, conduisant à une baisse de 800 élèves au lycée pro, soit une diminution de 1,74% des effectifs, contre une augmentation de 0,25% dans l’enseignement général et technologique. Il a promis de s’atteler à motiver les élèves en travaillant sur le sujet avec les établissements.

Pour commencer, réagissent les parents d’élèves FCPE de Langevin Wallon, il va falloir remplacer les professeurs absents depuis la rentrée. Deux de ces absences, celle d’une professeure d’éco-gestion-vente en congé parental et celle d’une professeure d’Espagnol en congé de maternité. Des absences pourtant planifiables. Quant au troisième, pour l’éco-gestion-administration, il n’a tout simplement jamais été nommé, relèvent les parents qui ont écrit au recteur ce mardi, après un premier courrier resté “sans réponse” envoyé le 15 décembre. A l’époque, les professeurs avaient également alerté le rectorat.

“Comme vous l’imaginez, les parents d’élèves sont très inquiets du préjudice subi par leurs enfants et évidemment très en colère devant une telle situation. Une fois de plus, nous vous demandons de remédier d’urgence à ces problèmes, l’Education Nationale est coupable de rupture de service public”, alerte dans un nouveau courrier le bureau local de la FCPE qui réclame une audience au rectorat “le plus vite possible”.

“Et encore, nous n’avons évoqué dans notre courrier que les absences en voie professionnelle, mais en lycée général, il y a aussi eu un professeur de mathématiques qui a été absent durant un mois en septembre, un prof de géo tout le mois de janvier pour congé de paternité et aussi un prof d’allemand absent depuis début janvier jusqu’après les vacances de février”, énumère une représentante de parents d’élèves.

“Il manque des remplaçants de manière criante. Tout est en flux tendu car il n’est pas concevable que des gens ne soient pas en service, un peu comme si les pompiers devaient être toujours en train d’éteindre un feu”, pointe un professeur qui note également que les remplacements en interne pour les absences plus courtes sont de moins en moins faciles à organiser avec les systèmes d’options à la carte qui induisent des emplois du temps “très contraints pour s’adapter à des élèves qui viennent de différents groupes classe”.

Lors de la conférence de presse d’hier, le recteur a également annoncé le recrutement en cours de professeurs pour les absences plus longues. Peut-être de quoi résoudre les problèmes au lycée Langevin Wallon.

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Lycée professionnel à Champigny-sur-Marne: ces professeurs toujours pas remplacés depuis septembre

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.