Justice | | 22/03
Réagir Par

Marolles-en-Brie: ce que l’on sait sur les bébés congelés

Marolles-en-Brie: ce que l’on sait sur les bébés congelés © CD

Deux jours après la sinistre découverte de deux bébés dans un congélateur à Marolles-en-Brie, le compagnon de la mère a été entièrement mis hors de cause tandis que sa compagne a été mise en examen ce mercredi soir.

“Le parquet vient d’ouvrir une information judiciaire des chefs d’homicides volontaires sur mineurs de moins de 15 ans. Tant les résultats de l’autopsie, qui ne confirme pas la gémellité, que les déclarations de la mise en cause laissent présumer d’un acte volontaire. La mise en cause est déférée et présentée à un juge d’instruction, indiquait le procureur de la République de Créteil à la presse ce mardi après-midi. Hier soir, cette femme d’une trentaine d’années, qui a reconnu être la mère, a été mise en examen des chefs visés par le parquet et placée sous mandat de dépôt, a précisé le procureur en fin de journée.

L’âge exact des nouveaux nés et la possibilité qu’ils ne soient pas issus d’une même grossesse n’ont pas encore été complètement précisés à ce stade. Les analyses laissent en revanche envisager la possibilité d’une mort par étouffement.

C’est ce dimanche matin que le compagnon de la mère a découvert les deux nourrissons en ouvrant le congélateur pour préparer un barbecue. Profondément choqué par cette découverte, il a réclamé des explications. La femme lui a alors avoué avoir fait un déni de grossesse il y a plusieurs années.

Le couple, qui s’est installé récemment à Marolles-en-Brie, n’a pas d’enfants ensemble. La mère des deux bébés a un enfant de neuf ans d’une première union, scolarisé à Marolles-en-Brie.

Le maire de la commune, Alphonse Boye, a indiqué qu’une aide psychologique serait proposée à ce dernier et à l’entourage. “Nous sommes très attristés par cette nouvelle. Je me suis rendu sur les lieux dimanche matin où j’ai rencontré le procureur. C’est une famille qui est arrivée récemment. La dame avait un enfant en garde alternée, il est scolarisé dans la commune mais il est en ce moment avec son père. Nous avons échangé avec l’éducation nationale pour lui proposer un soutien psychologique. C’est un acte individuel et isolé qui nous invite à être plus attentif les uns envers les autres”, réagit l’édile.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Marolles-en-Brie: ce que l’on sait sur les bébés congelés
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi