Justice | | 19/01
Réagir Par

Le meurtre d’un agent immobilier de Noisy-le-Grand jugé en appel à Créteil

Le meurtre d’un agent immobilier de Noisy-le-Grand jugé en appel à Créteil

Le procès en appel d’un agent immobilier de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) condamné pour le meurtre au fusil à pompe de son associé, ainsi que celui de son complice, s’est ouvert ce mardi devant la cours d’assises du Val-de-Marne, à Créteil.

En décembre 2010 à Noisy-le-Grand, Bandjougou, 32 ans, avait été retrouvé mort, le crâne fracturé, une ogive de calibre 12 dans le thorax. 

L’arme du crime, un fusil à canon scié, avait été retrouvée sur le siège passager de la voiture de la victime, connu des services de police pour trafic de stupéfiants entre 1992 et 2008. En plus de l’ADN de la victime, “le profil ADN” de Mickaël, condamné pour complicité. avait également été identifié sur le fusil.

Les deux hommes, Fabrice, ex-associé de la victime, et son ami Mickaël, nient les faits tous les deux. Jugés à Bobigny en 2018, ils avaient été condamnés respectivement à 22 et 20 ans de réclusion criminelle pour meurtre et complicité de meurtre. Remis en liberté en août 2019, ils comparaissent libres.

Selon l’arrêt rendu en première instance par la cour d’assise de Bobigny, lu mardi à l’audience, Fabrice avait donné “les instructions” à Mickaël pour tuer son associé et avait supprimé l’arme du crime. Les bornages téléphoniques établissent également que l’agent immobilier avait vu la victime quelques minutes avant le meurtre et que son téléphone bornait non loin de la scène du crime.

Selon la défense, Me Antoine Vey et Me Frank Berton, interrogés par le Parisien, les enquêteurs oublient une partie des investigations concernant le passé de la victime, Bandjougou, notamment le fait qu’il soit devenu “indicateur de la police”.

Le procès doit durer jusqu’au 26 janvier.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Le meurtre d’un agent immobilier de Noisy-le-Grand jugé en appel à Créteil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi