Culture | Seine-Saint-Denis | 30/11/2022
Réagir Par

Montreuil: le Salon du livre et de la presse jeunesse met le focus sur les “désirs de mondes”

Montreuil: le Salon du livre et de la presse jeunesse met le focus sur les “désirs de mondes” © Charles Henry

Le salon du livre et de la presse jeunesse (SLPJ) s’apprête à accueillir à Montreuil (Seine-Saint-Denis) plus de 150 000 visiteurs à partir de mercredi et jusqu’au 5 décembre. Le thème de cette 38ème édition: “désirs de mondes”.

L’année dernière on a enregistré 150 000 entrées. Cette année on devrait revenir au niveau de fréquentation d’avant-covid, soit environ 180 000, dont 14 000 scolaires de Seine-Saint-Denis“, espère Sylvie Vassalo.

La directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse (SLPJ) présentait ce lundi une avant-première de la 38ème édition de ce temps fort de la saison culturelle d’Ile-de-France au collège Lavoisier, à Pantin, en Seine-Saint-Denis.

Une fenêtre sur la culture

Tout au long du salon, 6 500 chèques-lire seront distribués aux élèves de 6ème, des dispositifs Ulis (unités localisées pour l’inclusion scolaire) et SEGPA (section d’enseignement général et professionnel adapté), d’UPE2A (classe allophone) et aux élèves scolarisés dans des établissements classés en zone réseau d’éducation prioritaire renforcé (REP+).

Il y a 17 millions de personnes en France qui n’ont pas un accès facile à la lecture. Handicap, exclusion, précarité, les raisons sont multiples…” constate Sylvie Vassalo. “Le salon du livre et de la presse jeunesse est un moment privilégié de rencontre entre les enfants, et d’une manière générale tous les lecteurs, et les auteurs et illustrateurs de la littérature jeunesse“, résume celle qui tient les rennes du salon depuis plus de vingt ans.

En tout, 280 auteurs présenteront cette année leurs nouveautés et plus de 2 000 feront le déplacement pour dédicacer leur ouvrages. 450 maisons d’édition seront représentées parmi lesquelles de nombreux éditeurs indépendants.

Nouveauté: 14 espaces de rencontres ont été créé avec des lectures-performances, des salles de spectacles, des jeux… Pour la deuxième consécutive, une exposition, dont plus de 100 collèges du département ont reçu une maquette, est installée à l’extérieur du salon. Le format télévision numérique, né durant la crise sanitaire est également maintenu. Il propose des programmes de 17 heures à 20 heures tous les jours pendant le salon (disponible également sur la TNT et sur le site internet du salon).

“Désirs de mondes”

Pour Esmée Planchon, “c’est une occasion unique de rencontrer notre public.” La jeune autrice présentait ce lundi une lecture-performance de son roman de science-fiction “Les histoires ça ne devrait jamais finir” (éditions Bayard), à des élèves du collège Lavoisier, à Pantin (Seine-Saint-Denis. “C’est un livre qui parle de comment les histoires nous aident à vivre, et de comment elles nous aident à affronter le quotidien“, explique Esmée Planchon. Je pense que c’est justement pour ça qu’on a pensé à nous pour cette avant-première.”

“Désirs de mondes” est le thème de cette 38ème édition du SLPJ. “Au pluriel“, insiste Sylvie Vassalo. “L’idée, poursuit-elle, c’est que face à ce monde qui se rappelle à nous un peu bruyamment, il n’est pas facile pour les enfants et les jeunes d’aujourd’hui de se projeter. La littérature jeunesse, par sa qualité, sa diversité d’approches et la diversité de ses formes, est bon support pour ouvrir le dialogue et les chemins de la diversité.

Le salon du livre, c’est l’opportunité pour des élèves de voir toute la diversité de la littérature pour la jeunesse,: BD, manga, romans… D’emblée certains nous disent qu’ils n’aiment pas lire, mais ils finissent par feuilleter des ouvrages. Ça éveille leur curiosité“, résume Virginie Petitjean, professeure-documentaliste du collège Lavoirier, dont trois classes de 6ème iront le visiter.

Infos pratiques

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Montreuil: le Salon du livre et de la presse jeunesse met le focus sur les “désirs de mondes”

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.