Politique locale | | 13/01
Réagir Par

Municipales au Kremlin-Bicêtre: le rapporteur du Conseil d’Etat propose de valider l’élection de J-L Laurent

Municipales au Kremlin-Bicêtre: le rapporteur du Conseil d’Etat propose de valider l’élection de J-L Laurent © Fb

Encore trois semaines avant d’être définitivement fixé sur le sort réservé aux élections municipales de 2020 au Kremlin-Bicêtre. C’est ce jeudi matin que se déroulait l’audience au conseil d’Etat après l’annulation de l’élection par le Tribunal administratif. Le rapporteur public n’a pas suivi le tribunal de Melun et a proposé aux juges de valider le scrutin.

Les deux candidats battus dans mouchoir de poche (quelques dizaines de voix à peine), Jean-Marc Nicolle et Lionel Zinciroglu, avaient eu gain de cause en première instance mais le maire MRC Jean-Luc Laurent avait fait appel.

L’affaire est passée en audience publique ce jeudi matin devant la quatrième chambre du conseil d’Etat. Seul Lionel Zinciroglu avait fait le déplacement. Le maire, Jean-Luc Laurent était quant à lui représenté par son avocat.

Le rapporteur public, Edouard Solier, a égrainé la longue liste des griefs portés à l’encontre de la campagne électorale et des opérations de vote, en les balayant un par un. Il s’est plus particulièrement attardé sur la diffusion d’un tract dans les boîtes aux lettres de plusieurs rues du Kremlin-Bicêtre, les 25 et 26 juin, soit à quelques heures de la clôture de la campagne du second tour. Ce document rappelait avec ironie les ennuis judiciaires du maire-sortant, Jean-Marc Nicolle. “Malgré sa formulation familière, et sa visée provocatrice et déstabilisatrice, ce tract ne semble pas avoir délivré de fausses informations. Il est vrai en effet que M. Nicolle a été placé en garde à vue et mis en examen en mars 2018. Il est suspecté d’avoir détourné près de 900 000 euros notamment via l’attribution frauduleuse de marchés publics dont le seul but était de financer sa pratique compulsive des paris hippiques à laquelle il aurait consacré jusqu’à 3 000 euros par jours. M. Nicolle est également soupçonné d’avoir détourné l’argent de son parti, MRC, via des notes de frais injustifiée. Bien qu’il n’y ait eu aucun acte d’instruction depuis 2018, pouvant s’expliquer au demeurant par la volonté de ne pas interférer avec l’élection à venir, ces poursuites étaient notoires, la presse nationale et francilienne s’en était largement fait l’écho”, a estimé le rapporteur. Considérant donc que ce tract n’apportait pas d’élément nouveau, que la preuve de sa diffusion massive n’a pas été apportée et que le maire-sortant, Jean-Marc Nicolle, disposait de suffisamment de temps pour répondre, le rapporteur public a demandé au juge électoral d’annuler le jugement du tribunal administratif de Melun, et de valider les opération de vote.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Municipales au Kremlin-Bicêtre: le rapporteur du Conseil d’Etat propose de valider l’élection de J-L Laurent
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi