Transports | Val-de-Marne | 23/06
Réagir Par

Nom des stations de la ligne 14 sud : une situation ubuesque et inadmissible pour 5 maires du Val-de-Marne

Nom des stations de la ligne 14 sud : une situation ubuesque et inadmissible pour 5 maires du Val-de-Marne © Franklin Azzi Architecture

Deux jours après le lancement d’une consultation des usagers pour choisir le nom définitif de quelques stations de la ligne de métro 14 sud bientôt prolongée jusqu’à l’aéroport d’Orly, les maires de Chevilly-Larue, Orly, Rungis et Thiais interpellent l’autorité régionale des transports (IDFM) pour exiger que toutes les stations improprement nommées du nom d’une ville voisine soient rebaptisées, dénonçant une consultation partielle. Quant au maire de L’Haÿ-les-Roses, seule ville du secteur dont la station va être renommée, il comprend la colère de ses voisins et dénonce une situation inadmissible.

En général, les consultations d’usagers organisées par l’autorité régionale des transports Ile-de-France Mobilités (IDFM) ne suscitent pas de remous, qu’il s’agisse de trancher sur le motif imprimé sur les sièges ou sur le look extérieur des wagons. Mais cette fois, la consultation sur les noms des nouvelles stations de la ligne 14 a suscité la colère de plusieurs villes. Alors que plusieurs noms provisoires avaient été affectés avant même de savoir dans quelles communes seraient situées les stations, occasionnant plusieurs erreurs, seule une des stations improprement nommées fait partie de la consultation.

“Les noms provisoires des stations utilisés dans les réunions de travail préparatoires à l’avancement du réseau, avaient pour certains été attribués avant même de connaître la localisation exacte des stations et la commune qui les accueillerait. La situation aujourd’hui est donc ubuesque :

  • La station « Chevilly 3 communes» se situe sur le territoire de L’Haÿ-Les-Roses ;
  • La station « MIN Porte de Thiais » se situe sur le territoire de Chevilly-Larue ;
  • La station « Pont de Rungis » se situe sur le territoire de Thiais.

Le réseau de transport est déjà suffisamment complexe pour les habitants et les touristes pour rajouter de l’incompréhension concernant la localisation des stations, qui nuira à l’ensemble des usagers. Nous apprenons aujourd’hui qu’une consultation des municipalités est engagée pour la dénomination définitive des stations de la ligne 14 Sud, sauf celles sur lesquelles nous avons posé cette alerte ! L’argument ? Ces stations étant en interconnexion avec des lignes de transport déjà existantes, cela coûterait trop cher de changer de nom. On voit là la dimension stratégique accordée au sujet ! Quelle vision d’avenir de ce qui doit être le projet du siècle en matière de transports en France !”, réagissent les maires de Chevilly-Larue (Stéphanie Daumin), Orly (Christine Janodet), Thiais (Richard Dell’Agnola) et Rungis (Bruno Marcillaud) dans un communiqué commun.

La consultation ne prévoit pas en effet de renommer la station Min Porte de Thiais située à Chevilly et Pont de Rungis située à Thiais, mais elle propose seulement de renommer Chevilly 3 communes, soit en L’Haÿ-les-Roses, soit par le nom des quartiers dans lesquels elle se trouvera : Lallier-Bicêtre ou Paul Hochart.

Sur le sujet, les communes concernées avaient pourtant adopté, dès 2016, un vœu similaire pour mettre tout le monde d’accord. Ce vœu proposait les dénominations suivantes :

  • Chevilly trois communes serait rebaptisée L’Haÿ-les-Roses trois communes
  • MIN Porte de Thiais serait renommée Chevilly – Rungis – Thiais, Cité de la gastronomie

“Nous appelons solennellement et publiquement madame Pécresse, présidente d’IDFM, à prendre en mains ce sujet au niveau qu’il mérite et à simplement faire triompher le bon sens contre une vision comptable ou technocratique”, demandent les quatre maires.

De son côté, le maire L’Haÿ-les-Roses, Vincent Jeanbrun, par ailleurs conseiller régional proche de Valérie Pécresse, a invité les habitants à choisir le nom de L’Haÿ-les-Roses dans le cadre de la consultation mais se montre solidaire des élus voisins. “Nous avons tous fait voter à l’unanimité des délibérations conjointes à nos conseils municipaux pour proposer des noms. IDFM est alerté depuis très longtemps sur ces sujets. Je suis consterné par la méthode. Il est inadmissible de ne pas nous avoir prévenus. J’appelle à revoir le mode de désignation des noms”, indique l’élu, sollicité par 94 Citoyens.

Chez Ile-de-France Mobilités, on reste ferme. “Nous n’avons jamais été ouverts à la discussion pour un changement de nom sur les autres stations. Concernant le Pont de Rungis, ce nom existe depuis les années 1970 et de nombreuses stations de bus qui desservent notamment l’aéroport y passent, la ligne du RER C est immense. Nous ne pouvons pas changer. Même chose pour Porte de Thiais. Nous avons la responsabilité de transporter plus de 9 millions de passagers tous les jours. Il faut de la clarté. Nous avons fait des réunions préparatoires auxquelles toutes les villes ont été invitées. Toutes n’ont pas souhaité y participer d’où notre étonnement sur ces réactions”, se défend l’autorité régionale.

Anticiper la crise sur la ligne 15 Sud ?

Un bel imbroglio qui risque de se reproduire sur d’autres lignes. A l’automne par exemple, les usagers de la future ligne 15 Sud devront se prononcer sur les appellations de plusieurs stations dont celle de Bry-Villiers-Champigny, située officiellement à Villiers-sur-Marne. Qu’en sera-t-il ? Sur le sujet, le maire de VIlliers, Jacques-Alain Bénisti, indique à 94 Citoyens qu’une réunion est prévue bientôt avec les autres villes. “Pour nous, ce qui est important est qu’il y ait Marne Europe car c’est le plus grand projet d’Inventions la Métropole. Dans quelques temps on ne parlera plus que de Marne Europe. Or, la gare arrive dans Marne Europe”, défend l’élu qui verrait bien une pancarte Marne Europe avec un rappel du nom des trois communes en dessous.

Lire aussi : Polémique sur les noms de la ligne 14 sud du métro : Chevilly-Larue refuse d’être effacée

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour Nom des stations de la ligne 14 sud : une situation ubuesque et inadmissible pour 5 maires du Val-de-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi