Transports | Ile-de-France | 31/05
Réagir Par

Orange fournira le 5G sur la ligne 15 Sud du Grand Paris Express

Orange fournira le 5G sur la ligne 15 Sud du Grand Paris Express © Nvtrlab

C’est l’opérateur Orange, via sa filiale d’exploitation des pylônes de téléphonie mobile Totem, qui a été retenu pour fournir un accès 5G de bout en bout sur la la future ligne 15 Sud du Grand Paris Express qui reliera Pont de Sèvres à Noisy-le-Grand en traversant tout le Val-de-Marne.

Lancée il y a un an, cette filiale à 100% d’Orange vise à exploiter les 26 000 pylônes, milliers de toits terrasses et autres sites d’antennes mobiles de l’opérateur en les mettant à disposition d’autres opérateurs, collectivités et entreprises. Cette TowerCo (du nom de ce nouveau segment de marché dédié aux infrastructures de téléphonie mobile) portera donc l’investissement qui s’ajoutera à son parc existant.

“Totem garantira la compatibilité de son architecture avec les bandes de fréquences 2G, 3G, 4G et 5G et la neutralité d’accès à ses infrastructures à l’ensemble des opérateurs licenciés avec lesquels il mettra en œuvre des contrats de services. Les voyageurs, quel que soit leur opérateur, seront ainsi en mesure de passer des appels téléphoniques, visio, et plus généralement d’accéder à l’internet mobile”, annonce la Société du Grand Paris (SGP), l’établissement public en charge de réaliser le futur métro périphérique, se félicitant que cette ligne soit la “première” à être entièrement connectée à la 5G.

Un millier d’antennes à déployer

De son côté, la filiale d’Orange précise que cette connexion va nécessiter le déploiement de 1000 équipements sur les 33 kilomètres de tunnel et 16 gares de la ligne, ce qui représentera 40 000 heures de travail. “Le défi technologique est particulièrement important dans les tunnels, où il est crucial de réduire au maximum l’encombrement des équipements et de sécuriser la cohabitation avec les autres systèmes de communication”, indique l’opérateur.

En juin 2020, la RATP avait annoncé le déploiement de la 4G sur l’ensemble du réseau de métro parisien, qui avait nécessité l’installation de 300 km de câbles, 3000 antennes et 280 locaux techniques “sur des infrastructures souvent souterraines et parfois centenaires.”

Le Grand Paris Express en bref
Pour rappel, le nouveau métro Grand Paris Express est principalement composé de plusieurs boucles périphériques qui permettront de faire le tour de la capitale depuis la banlieue et de rejoindre les aéroports d’Orly et de Roissy Charles de Gaulle.
La première boucle sera composée trois lignes : la 15 Sud qui reliera Pont de Sèvres (Boulogne-Billancourt) à Noisy-Champs en passant par Champigny-sur-Marne, la 15 Est qui partira de Champigny-sur-Marne pour aller à Saint-Denis Pleyel et la 15 Ouest qui partira de Saint-Denis pour rejoindre Pont de Sèvres.
A l’Est, un arc plus large sera composé de la ligne 16 de Saint-Denis Pleyel à Noisy-Champs, prolongé d la 15 Sud entre Noisy-Champs et Champigny.
Au Sud-Ouest, la ligne 18 passera par Versailles, le Plateau de Saclay et Orly.
Pour compléter ces boucles, le Grand Paris Express comprend également le prolongement nord et au sud de la ligne 14, d’un côté vers Saint-Denis Pleyel, de l’autre vers l’aéroport d’Orly, ainsi qu’une ligne 17 qui partira de Saint-Denis Pleyel pour rejoindre Le Mesnil-Amelot en passant par l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.
Au total, le nouveau métro représente 200 km de ligne qui seront jalonnés de 68 stations dont 80% en correspondance avec le réseau existant.
Les mises en service doivent s’échelonner entre 2025 et 2030.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Orange fournira le 5G sur la ligne 15 Sud du Grand Paris Express
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi