Polémique | | 22/09
Réagir Par

Pas de drapeau en berne après le décès de la reine d’Angleterre : polémique à Ivry-sur-Seine

Pas de drapeau en berne après le décès de la reine d’Angleterre : polémique à Ivry-sur-Seine © WCC PolizeiBerlin

Pas question de baisser les drapeaux pour marquer le deuil de la reine d’Angleterre à Ivry-sur-Seine, a défendu le maire de la ville auprès de la préfète du Val-de-Marne. Une position qui a choqué l’élue d’opposition Renaissance.

Si beaucoup de communes ont mis leur drapeau en berne pour marquer le deuil de la reine d’Angleterre, Elisabeth II, suite à la circulaire du gouvernement leur demandant de le faire, certains élus se sont montrés plus rétifs, à l’instar du maire PCF d’Ivry-sur-Seine, Philippe Bouyssou.

Sidération du maire d’Ivry-sur-Seine

Dans un courrier à la préfète du Val-de-Marne, adressé le 12 septembre dernier, l’élu a fait part de sa “sidération” à la lecture de cette circulaire. “La mise en berne des drapeaux de bâtiments publics, à l’occasion de la disparition d’un chef d’Etat étranger pose déjà question. Lorsqu’il s’agit d’un monarque et en l’espèce d’une cheffe religieuse, cela interroge davantage”, estime l’édile, particulièrement choqué par les termes employés dans la circulaire, “qui ne se contente pas d’évoquer le décès de -Elisabeth II, reine d’Angleterre, mais de -sa Majesté Elisabeth II- sans même préciser le pays dont elle fut monarque“, relève-t-il. “Serait-il utile de rappeler à madame la Première ministre que la France ne fait pas partie du Commonwealth ?” demande l’élu.

Pas question de se “soumettre” à cette circulaire, a fait savoir le maire ivryen pour qui “la mise en berne des drapeaux à l’occasion du décès d’une reine, qui plus est cheffe de l’Eglise Anglicane, contrevient au principe de notre République laïque.”

Colère de l’élue d’opposition Renaissance

La missive du maire communiste, postée sur les réseaux sociaux, a fait réagir la conseillère municipale d’opposition Renaissance, Rachida Kaaout, laquelle lui a écrit en retour pour faire part de sa propre “sidération”.

“Vous avez oublié, semble-t-il, que Georges VI, père de la Reine dont vous refusez d’honorer la mémoire, et son peuple du Royaume Uni, se sont tenus aux côtés de la France aux heures les plus sombres de la seconde guerre mondiale, après que les hordes Nazies eurent déferlé sur la France, occupé Paris, et envoyé des dizaines de milliers de nos compatriotes juifs dans les camps de la mort. Peut-être un détail de l’histoire pour vous…”, lâche l’élue.

“En refusant de la sorte de rendre hommage à Feue Sa Majesté Elisabeth II et à son pays, en mettant en berne les drapeaux quelques heures, vous signifiez, en votre qualité de maire, tout en engageant l’ensemble des concitoyens d’Ivry sur Seine, un manque de gratitude flagrant de notre ville vis-à-vis du Royaume Uni pour ce rôle historique, qui a permis la préservation de l’unité, de l’identité, et de la culture de notre pays”, poursuit l’opposante, regrettant un “prisme idéologique primaire” empêchant d’avoir une “perspective historiciste de cette disparition”.

Elisabeth II est décédée ce 8 septembre 2022 à l’âge de 96 ans après avoir été reine du Royaume Uni et du Commonwealth de 1952 à 2022.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour Pas de drapeau en berne après le décès de la reine d’Angleterre : polémique à Ivry-sur-Seine
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi