Sécurité | | 21/09
Réagir Par

Place du crack en lisière de Paris : le maire de Pantin saisit la Défenseure des droits

Place du crack en lisière de Paris : le maire de Pantin saisit la Défenseure des droits

Le maire de Pantin (Seine-Saint-Denis), Bertrand Ker,n a annoncé ce mercredi saisir la Défenseure des droits et invite les habitants à faire de même. Il dénonce la violation de la liberté de circulation causée par l’installation depuis un an d’un centaine de consommateurs de crack sur le square Forceval (Paris 19e).

La liberté d’aller et venir, comme la protection de la sécurité des personnes, est un droit qui doit être garanti par l’Etat. Un droit qui m’est refusé à cause de cette situation intenable,” écrit Bertrand Kern à Claire Hédon, la Défenseure des droits, dans une demande de saisie à titre personnel et au nom de la ville de Pantin.

En cause, le campement de toxicomanes installé place Auguste Baron (19ème arrdt) sur le square Forceval, à la lisière de Pantin et du quartier des Quatre Chemins. Le 24 septembre prochain, cela fera un an qu’ils y ont été déplacés du jardin d’Eole (18ème arrdt).

Depuis un an, c’est la peur, le sentiment d’insécurité et la dégradation des conditions de vie dans mon quartier qui dictent mon quotidien. Les usagers et les dealers de crack squattent les immeubles, volent les commerces, provoquent les violences et les attaques verbales (…). Leur présence dicte mes allées et venues, le moment où je dois quitter mon domicile (…)“, décrit-il.

Le maire de Pantin dénonce par ailleurs l’absence de solutions pérennes. “Je constater également que l’Etat ne remplit pas ses obligations légales vis-à-vis du public consommateur de crack“, ajoute-t-il.

Manifestation

Cette initiative intervient alors qu’une manifestation est organisée samedi 24 septembre à partir 16h00 par le collectif anti-crack 93, avec le soutien des maires de Pantin, d’Aubervilliers et du 19ème arrondissement.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Place du crack en lisière de Paris : le maire de Pantin saisit la Défenseure des droits
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi