Politique | Seine-Saint-Denis | 21/04
Réagir Par

Présidentielle 2022 en Seine-Saint-Denis: des élus de gauche appellent à voter Macron

Présidentielle 2022 en Seine-Saint-Denis: des élus de gauche appellent à voter Macron © Charles Henry

Quinze élus de gauche de Seine-Saint-Denis appellent à utiliser dimanche le bulletin de vote Emmanuel Macron. Sans exonérer le président sortant de ses responsabilités dans le score élevé de l’extrême-droite au premier tour, ils alertent sur les risques de voir celle-ci accéder au pouvoir.

La seule manière d’être certain.e que Marine Le Pen ne soit pas élue, c’est d’utiliser les bulletin de vote Emmanuel Macron,” déclarent ces élus. Dans une tribune qu’ils ont co-signée mercredi dans le Huffpost, Stéphane Troussel, président socialiste du département, et 14 maires PS, PCF, EELV et de différentes sensibilités de gauche, alertent “sur les risques d’abstention au 2nd tour de la présidentielle.” Aussi appellent-ils “toutes les électrices et tous les électeurs dans nos villes à se déplacer aux urnes pour éviter le pire.”

Marine Le Pen est une ennemie de la République

Emmanuel Macron, ce n’est pas Marine Le Pen“, affirment-ils, énumérant les conséquences d’une élection de la candidate du Rassemblement national: “la promotion d’une identité française rabougrie“, “le déclassement du pays, mis au ban des nations“, “le soutien à Poutine“.

Surtout, les signataires de cette tribune avertissent: “Avec Marine Le Pen présidente, les habitant.e.s de Seine-Saint-Denis seront les premières victimes des discriminations et de la stigmatisation.”

Ils dénoncent en effet “l’imposture” d’une candidate qui “prévoit une politique pour les plus riches“, “un programme raciste et de négation de la démocratie.

De François Asensi, maire (FG) de Tremblay-en-France à François Dechy (DVG), maire de Romainville, ils demandent en quelque sorte aux électeurs de faire la part des choses: “Marine Le Pen est une ennemie de la République, alors qu’Emmanuel Macron est un adversaire politique, contre lequel il faudra construire une opposition.”

Pas de blanc-seing pour Macron

Dès le lendemain du deuxième tour, nous serons mobilisé.e.s“, préviennent en effet les quinze élus. En ligne de mire notamment, l’opposition au projet de réforme de la retraite, la défense du pouvoir d’achat, ainsi que de “l’égalité sociale, territoriale et environnementale“…

Dès ses premières lignes, leur tribune dresse d’ailleurs le constat de l’échec d’Emmanuel Macron, élu en 2017 face à Marine Le Pen, dans la lutte contre l’extrême droite: “L’actuel président de la République avait promis de la combattre sans relâche et pourtant le score cumulé des candidat.e.s Le Pen et Zemmour dépasse les 30%. “

Ils pointent également les conséquences d’une politique, “source de souffrances et de colère chez une partie toujours plus large de notre population“.

En Seine-Saint-Denis, c’est le candidat de la La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, qui était arrivée largement en tête du première tour avec 49,09% des suffrages contre 20,27% pour Emmanuel Macron et 11,88% pour Marine Le Pen.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Présidentielle 2022 en Seine-Saint-Denis: des élus de gauche appellent à voter Macron
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi