Justice | | 25/11/2022
Réagir Par

Prison à Noiseau : la concertation publique démarre début 2023

Prison à Noiseau : la concertation publique démarre début 2023

Le calendrier se précise nettement concernant l’implantation d’une prison de 700 places à Noiseau, pour accueillir les détenus du Val-de-Marne, en complément de la Maison d’arrêt de Fresnes.

Maître d’ouvrage du projet, l’Agence publique pour l’immobilier de la justice (Apij) a d’ores et déjà commencé à lancer des études d’impact sur la faune et la flore, ainsi que d’autres aspects comme la circulation routière, indique-t-on en préfecture.

La prochaine étape sera le lancement de la concertation publique. Le garant a été désigné et la consultation devrait se dérouler en janvier février 2023 sous l’égide de la Commission nationale du débat public (CNDP). Celle-ci prendra la forme d’un site Internet pour déposer ses avis et de débats publics. Le bilan de cette première concertation est prévu d’ici à la fin mars.

Après cette première concertation et ces premières études, le projet, s’il est maintenu, passera ensuite en enquête publique en 2024 afin de mettre les règles d’urbanisme en conformité.

Au vu des pétitions et des réactions unanimement contre le projet, les débats risquent d’être animés.

Lire :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
7 commentaires pour Prison à Noiseau : la concertation publique démarre début 2023

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.