Finances locales | | 04/10
Réagir Par

Prix du gaz : le maire de Neuilly-sur-Marne dénonce un “racket organisé”

Prix du gaz : le maire de Neuilly-sur-Marne dénonce un “racket organisé” © CH

Des coûts multipliés par 16 pour le gaz, par 32 pour l’électricité. A Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis), les prix proposés par les opérateurs pour renouveler les contrats d’approvisionnement ne passent pas. Le maire (sans étiquette), Zartoshte Bakhtiari, dénonce un “racket énergétique” et lance une pétition pour l’instauration d’une taxe sur les superprofits.

Je veux dénoncer un scandale, un vol, un racket organisé avec en plus la passivité de l’Etat“. Le maire de Neuilly-sur-Marne, Zartoshte Bakhtiari, ne mâche pas ses mots. Dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux, il explique que les contrats d’énergie de cette ville de 40 000 habitants arrivent à terme le 31 octobre.

Une facture de 15 millions d’euros

Depuis des mois on recherche de nouvelles offres auxquelles souscrire. On a passé un appel d’offres, sauf qu’aucune entreprises n’a souhaité nous répondre. On est donc aujourd’hui obligé d’acheter au prix du marché“, détaille-t-il.

Dans les offres reçues par la mairie, il dénonce des prix “totalement scandaleux et délirants“. Le gaz passerait de 15 à 240 euros par mégawatt heure et l’électricité de 65 à 2 068 euros par mégawatt pour l’électricité. A l’échelle de la ville, la facture passerait de 2 millions d’euros à 10 millions d’euros voire 15 millions d’euros, estime-t-il.

Taxe sur les superprofits

Face caméra, Zartoshte Bakhtiari montre un email de réponse d’Enedis dans lequel le fournisseur expliquerait que si la commune ne paye pas, l’électricité lui serait coupé. “Il est impératif que le gouvernement mette fin à cette extorsion qui met à genoux toutes les communes de France“, exhorte l’édile de 32 ans.

En plus de devoir faire face à l’explosion des prix, la commune et ses habitants devront composer avec un plan drastique d’efforts. “Mais quand on sacrifie les communes, on sacrifie les écoles de vos enfants, les gymnases, les associations…“, s’émeut-il.

Dans une pétition qui a réuni 1 735 signatures en quatre jours, le maire de Neuilly-sur-Marne dénonce “les grandes entreprises de l’énergie [qui] ont engrangé des millions d’euros de bénéfice grâce à la crise de l’énergie.

Il exhorte également le gouvernement à “agir en urgence” et à “mettre en place une taxe exceptionnelle sur les superprofits et rediriger cet argent vers les Français, les communes et les entreprises qui sont fragilisés et menacés par cette crise énergétique.”

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Prix du gaz : le maire de Neuilly-sur-Marne dénonce un “racket organisé”

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.