Transports | Ile-de-France | 15/11/2022
Réagir Par

Quel avenir pour le prolongement du métro 10 de Paris à Ivry puis Vitry-sur-Seine ?

Quel avenir pour le prolongement du métro 10 de Paris à Ivry puis Vitry-sur-Seine ? © WCC Clicsouris

Après des mois de suspension liée aux élections, les discussions autour du volet transport du Contrat de Plan Etat Région (CPER) ont enfin démarré sérieusement. À la clef, l’avenir des transports en Ile-de-France. Un enjeu crucial pour la ligne 10 du métro qui s’arrête aujourd’hui à la gare d’Austerlitz, juste avant l’enfilade de zac qui s’étendent sur la rive gauche de la Seine jusqu’à Vitry.

Bibliothèque François Mitterrand, tours Duo, quartier Bruneseau à Paris, Ivry Confluences, double zac Ardoines et centre à Vitry-sur-Seine… la requalification qui s’étire sur la rive gauche de la Seine constitue l’un des principaux pôles de développement urbain du Grand Paris, avec à terme 60 000 nouveaux habitants, 100 000 salariés et 30 000 étudiants. Si la ligne 15 sud du métro périphérique Grand Paris Express passera bien par Vitry, en deux endroits, il manque la liaison depuis Paris intramuros. Actuellement, la ligne 10, qui arrive de Boulogne-Billancourt, s’arrête en effet à la gare d’Austerlitz. Pour achever le maillage en étoile jusqu’à la boucle du Grand Paris Express, son prolongement est donc dans les cartons depuis plusieurs années. Il est prévu en deux étapes, d’abord de Gare d’Austerlitz à Ivry Gambetta, puis de Ivry à Vitry. La première phase prévoit quatre arrêts à Chevaleret (interconnecté à la ligne 6), Bibliothèque François Mitterrand (interconnecté à la ligne 14, la ligne de RER C et le TZen5, Bruneseau (interconnecté avec le tramway T3A), Ivry Port Mandela (relié au TZen5) et Ivry Gambetta, également relié au TZen.

Les élus mobilisés

Pourtant mentionné dans le dernier CPER, le projet a toutefois peu avancé. La première phase en est restée au dossier d’émergence et la seconde dans les limbes. Pour les élus et habitants de Paris 13, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine et autres villes avoisinantes, l’enjeu est cependant énorme en termes d’attractivité du territoire et d’encouragement à poursuivre l’urbanisation. Plusieurs vœux ont du reste été votés en ce sens à l’unanimité par les communes ainsi que le département du Val-de-Marne et le territoire Grand Orly Seine Bièvre pour rappeler l’urgence du projet.

Alors que le nouveau CPER aborde sa phase décisive, les élus espèrent faire entendre leur voix car le futur contrat inscrira noir sur blanc les engagements financiers de l’Etat et de l’Ile-de-France en matière d’investissement dans les transports sur les six prochaines années. Rester au-dessus de la pile n’a toutefois rien d’évident car le nombre de projets de transports à financer est important, sans compter les dérapages budgétaires des projets en cours.

C’est dans ce contexte que les président et secrétaire de la Grande 10, une association de soutien au prolongement de la ligne, viennent d’écrire à tous les députés du secteur pour les sensibiliser à la cause, rappelant le nombre d’habitants et d’emplois concernés.

“Il s’agit notamment de toujours mieux relier le métro existant au futur Grand Paris Express pour Paris et la banlieue, avec une intermodalité très forte. Prolonger la ligne 10 du métro, c’est réduire les émissions de gaz à effet de serre de 22 000 tonnes par an, relier intelligemment le Grand Paris Express aux lignes 5,6, 14, Tzen5, T3A!”, plaident les élus, Clément Pecqueux, président de la Grande 10 et adjoint au maire d’Ivry-sur-Seine, et Antoine Guillou, secrétaire général de l’association et élu du 13ème arrondissement.

Nous souhaitons que le prochain CPER acte la réalisation du DOCP (dossier d’objectifs et de caractéristiques principales) pour la première phase et le dossier d’émergence pour la phase 2“, indique Clément Pecqueux. Phase essentielle dans un projet, le DOCP correspond à une phase d’études techniques approfondies pour déterminer le tracé et aller en enquête publique. Une phase d’études évaluée autour de 4 millions d’euros. Une nouvelle lettre, signée de l’ensemble des villes concernées, de Vitry à Paris en passant par Charenton-le-Pont, doit aussi être adressée au ministre des Transports et à la présidente de région. Objectif : bien figurer sur la première esquisse de CPER qui doit émerger d’ici décembre.

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Quel avenir pour le prolongement du métro 10 de Paris à Ivry puis Vitry-sur-Seine ?

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.