Incendie | | 04/05
Réagir Par

Saint-Denis: l’accueil de loisirs des Gueldres incendié

Saint-Denis: l’accueil de loisirs des Gueldres incendié © Mairie de Saint-Denis

Tôt dans la matinée ce mercredi, l’accueil de loisirs de l’école maternelle des Gueldres à Saint-Denis, a été réduit en cendres. Cet acte criminel pourrait être lié aux pressions exercées sur un point de deal situé à proximité.

Il y avait beaucoup d’émotion et de colère ce matin devant la carcasse incendiée“, témoigne Katy Bontinck, premier adjointe au maire de Saint-Denis, qui s’est rendue à l’école maternelle des Gueldres. 

En arrivant ce matin, l’équipe de l’accueil de loisirs, les parents et les enfants ont constaté, choqués, là destruction de leur accueil de loisirs.

Le modulaire d’environ 150 mètres carrés qui accueille une cinquantaine d’enfants de petite et moyenne sections, a été incendié plus tôt dans la matinée. “Notre alarme intrusion s’est déclenchée vers 4h20“, indique l’élue. L’incendie qui s’est déclaré peu après, a été maitrisé vers 5h30. Une quarantaine de pompiers de Paris et une quinzaine d’engins ont été déployés.

Seule la structure, un préfabriqué situé dans la cour, a été toucheé par le feu.

Des renforts de la mairie sont venus prêter main forte dès 7h00 pour accueillir les enfants et les accompagner à pied jusqu’à l’accueil de loisirs de La Roseraie-Jacqueline de Chambrun qui disposait de place suffisantes.

La piste criminelle privilégiée

Compte-tenu du déclenchement de l’alarme intrusion cette nuit et des premiers éléments recueillis par la police scientifique l’origine criminelle de l’incendie est la piste privilégiée“, signale le communiqué de la mairie de Saint-Denis.

Nous ne cèderons pas face à cet acte odieux qui est une conséquence du travail de harcèlement que la police municipale et la police nationale mènent ces dernières semaines sur un point de deal du quartier, à proximité de l’école“, précise-t-il.

Depuis un mois, des parents d’élèves nous avait signalé un point de deal vers le square Geyter“, précise Katy Bontinck. Tout en maintenant le conditionnel, l’enquête de police n’étant pas terminée, elle mentionne l’action conjointe de repérage et de contrôle menée pour démanteler ce lieu de trafic drogue. S’il “n’y a eu aucune menace ni dégradation avant l’incendie“, souligne-t-elle, l’hypothèse que les dealers se soient sentis “cernés” est sérieusement étudiée.

Si cet acte d’intimidation est avéré, nous de céderons pas. S’attaquer à un accueil de loisir, c’est s’attaquer à l’institution que nous représentons. Mais si tel est le cas nous assumons la fermeté contre le trafic de drogue“, affirme Katy Bontinck.

Retour à la normale

Dès lundi matin, le maire de Saint-Denis, Mathieu Hanotin, sera présent pour rassurer les familles et les équipes de l’école maternelle des Gueldres et affirmer l’intransigeance de la mairie face à ce qui pourrait être une intimidation.

Tout est mis en œuvre, en effet, en partenariat avec l’Education nationale, pour que l’accueil de loisirs soit reintégré dans les locaux dès la rentrée.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , avec comme tags ,
Cet article est publié dans ,
Aucun commentaire pour Saint-Denis: l’accueil de loisirs des Gueldres incendié
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi