Grands projets | | 22/03
Réagir Par

Saint-Ouen: le projet d’hôpital Grand Paris Nord déclaré d’utilité publique

Saint-Ouen: le projet d’hôpital Grand Paris Nord déclaré d’utilité publique © RPBW, rendering by Artefactory

La préfecture de Seine-Saint-Denis a déclaré lundi 21 mars d’utilité publique le futur hôpital Grand-Paris Nord prévu pour 2028 à Saint-Ouen. Les opposants au projet dénoncent la suppression de 305 lits. Ils se mobilisent à nouveau ce mardi contre la fermeture des hôpitaux de Bichat-Claude Bernard (18ème arrdt) et Beaujon à Clichy (Hauts-de-Seine).

Le projet de campus hospitalo-universitaire franchit un nouvelle étape vers sa réalisation. Le préfet de la Seine-Saint-Denis, Jacques Witkowski, a pris un arrêté lundi 24 mars le déclarant d’utilité publique.

1,3 milliard d’euros

Porté par l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et l’Université de Paris, le campus sera construit sur une surface de 7,2 hectares à Saint-Ouen, aux portes de Paris. Coût estimé du projet: 1,3 milliard d’euros.

D’une capacité de 900 lits, le futur hôpital Grand Paris Nord doit fusionner les activités hospitalières de médecine, chirurgie et obstétrique des hôpitaux Beaujon et Bichat-Claude Bernard. Il accueillera également des activités d’enseignement et de recherche en santé d’Université de Paris. Plus de 12 000 étudiants sont attendus. “Une fierté pour Saint-Ouen et un symbole de son attractivité“, déclarait encore récemment Karim Bouamrane.

En novembre dernier, l’AP-HP et Stellantis (ex-PSA) avaient annoncé avoir scellé la vente d’un site historique du constructeur automobile dans la commune.

Suppression de 305 lits

Le feu vert de la préfecture intervient après une enquête publique conduite du 13 septembre au 15 octobre dernier à Saint-Ouen et le territoire de l’établissement public territorial Plaine commune.

La commission d’enquête avait rendu un avis favorable tout en pointant trois “réserves”: conserver une capacité d’accueil globale équivalente à celle des deux hôpitaux existants, veiller aux conditions d’accès et préserver un service de maternité.

Or, pour le collectif “Pas ça, pas là, pas comme ça” et le comité de défense de Bichat et Beaujon, il “ne sera pas équivalent puisque ce sont 305 lits de médecine, chirurgie, obstétrique qui disparaitront du bassin de vie du Nord parisien” en pleine expansion démographique. Selon le comité, 1 000 emplois seraient en plus supprimés.

En novembre dernier, le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis avait par ailleurs adopté un vœu demandant la réorientation du projet et le maintien des hôpitaux Bichat et Beaujon dans une partie de leurs activités.

Des opposants fustigent également sa localisation, en plein centre de Saint-Ouen, entrainant des nuisances pour les habitants.

Une nouvelle mobilisation doit se tenir mardi devant l’hôpital Bichat contre la fermeture des deux hopitaux.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Saint-Ouen: le projet d’hôpital Grand Paris Nord déclaré d’utilité publique
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi