Festival | Val-de-Marne | 26/01
Réagir Par

Sons d’hiver 2022 en Val-de-Marne: le jazz revient sur scène, nous réchauffer

Sons d’hiver 2022 en Val-de-Marne: le jazz revient sur scène, nous réchauffer © Mimi Chakarova

Le guitariste Marc Ribot, la pianiste Sophia Domanchich, le poète Saul Williams, le saxophoniste David Murray, le contrebassiste William Parker, le batteur Ches Smith… Pas moins de 180 musiciens sont attendus, en chair et en os, dans une quinzaine de scènes du Val-de-Marne et de Paris du 28 janvier au 19 février. Après une année en live mais en ligne, Sons d’hiver revient en présentiel ! Avant-goût avec le directeur du festival, Fabien Simon.

Renouer avec la convivialité, tel est le mot d’ordre de la 31e édition de Sons d’hiver. Les 35 concerts et performances entendent bien s’y atteler, multipliant les métissages musicaux autour du jazz et des musiques improvisées.

[Invitations et tarifs préférentiels pour les abonnés à 94 Citoyens, voir en fin d’article]

Le mélange des genres reste le fil rouge. “A Vitry par exemple, Saul Williams, artiste de hip-hop, va se produire avec un groupe de jazz, Irreversible Entanglements”, , développe Fabien Simon. Et puis il y a “toutes les générations. Les artistes sont âgés de 20 à 80 ans, ça permet aussi des rencontres qui donnent lieu à de nouvelles improvisations.”

© Louan Deniel
Fabien Simon, directeur du festival

Si 2022 a son édition propre, quelques uns des projets inédits de 2021 trouveront l’occasion de s’épanouir pleinement devant leur public, à l’instar de Shamania de la percussionniste américano-danoise Marilyn Mazur ou encore du trio composé de la contrebassiste Joëlle Léandre, 70 ans au compteur, aux côtés des américains Craig Taborn (piano) et Mat Maneri (violon).

Alors que frontières ont rouvert, le festival en profite pour recomposer sa “ligne internationale, avec une moitié d’Européens et une moitié d’Américains et d’Afro-Américains, avec qui on a un lien historique”, poursuit Fabien Simon qui a cette année mis le projecteur sur Haïti, offrant ce samedi sur la scène fontenaysienne un dialogue entre musique vaudou haïtienne et jazz d’avant-garde sous l’égide du batteur Ches Smith avec le guitariste Marc Ribot et des musiciens haïtiens newyorkais – avec cérémonie vaudou! Dans la veine spirituelle, on naviguera de l’autre côté du globe en clôture du festival à Créteil avec un hommage du batteur américain Hamid Drake à Alice Coltrane et son jazz d’influence hindouiste.

Comme chaque année, la rencontre passe aussi par les masterclass avec cette année l’américain Rob Mazurek, à la fois compositeur et plasticien, qui prend ses quartiers pour dix jours.

La reconfiguration complète de l’édition précédente, qui avait donné lieu à la création de “La Plateforme“, un portail internet conçu pour suivre les live 2021, a laissé des traces… pour le meilleur. Loin de fermer ses portes virtuelles, le site a accueilli des nouvelles créations made in Sons d’hiver au cours de l’année, et, cheminant ainsi, a trouvé sa place en parallèle du présentiel, comme une version bonus. En amuse-bouche du poème symphonique Trail of Tears proposé par William Parker le 18 février à Créteil, on peut ainsi déguster dès à présent un dialogue épistolaire en quatre parties entre le contrebassiste de free jazz américain et l’écrivain Patrick Chamoiseau.

Autre forme de dialogue entre les arts, le photo-concert, qui prend cette année la forme d’une improvisation autour du travail du photoreporter Yan Morvan parti sur les traces de la guerre. “Le but, c’est de prendre le contrepied du ciné-concert en donnant à voir une image fixe, où la musique et l’imaginaire se déploient plus facilement”, résume Fabien Simon. A l’inverse, le flûtiste Jocelyn Mienniel s’adonnera à des variations autour de tableaux de l’artiste peintre Fabienne Verdier, animés grâce à un travail vidéo.

“Un défi logistique”

Et la crise sanitaire version 2022 ? “On est programmé à une période où peu de festivals ont lieu et même si tout le monde ne réagit pas de la même façon, le public sera là.”

La part d’incertitude concerne plutôt les artistes. “On a près de la moitié des artistes qui viennent du monde entier, ils doivent être vaccinés, faire un test avant le voyage et après. C’est un défi logistique aujourd’hui car cela prend du temps !”

Fabien Simon reste serein. Les ajustements de dernière minute, s’ils seront peut-être plus nombreux que d’habitude, font partie du métier. “Dans le jazz, on improvise beaucoup. C’est pareil pour l’organisation !”

Dernière minute

Marilyn Mazur’s Shamania initialement prévu en concert ce vendredi 28 janvier sera remplacé par Famoudou Don Moye “Odyssey & Legacy” Quartet. (samedi 28 janvier, 20h, ECAM Le Kremlin-Bicêtre). 
https://www.sonsdhiver.org/2022-marilyn-mazur-emile-parisien
Le concert de Nu Musik X, initialement prévu le 13 février sera remplacé par Natural Infirmation Society(dimanche 13 février, 17h, Théâtre Antoine Vitez – Scène d’Ivry).
https://www.sonsdhiver.org/2022-ivry-face-b

Plonger dans le programme

Les tarifs vont de 15-20 euros pour le plein tarif à 10-15 euros pour le tarif réduit. Infos pratiques sur le site du festival.

Bon plan : invitations et tarifs préférentiels pour les abonnés de 94 Citoyens

Pour le week-end d’ouverture: 3 invitations pour 2 personnes pour les concerts de :

  • Ches Smith et Marc Ribot pour une soirée consacrée à la rencontre entre musique vaudou haïtienne et jazz d’avant-garde, avec cérémonie vaudou! Ce samedi 29 Janvier, 20h, salle Jacques Brel, Fontenay-sous-Bois (Une navette aller retour est prévue de Paris à la Salle Jacques Brel)
    https://www.sonsdhiver.org/2022-ches-smith-we-all-break
  • The Brother Moves On et Bokani Dyer : 2 beaux concerts de la scène jazz sud-africaine actuelle à Paris
    Dimanche 30 janvier, 17h, Musée du quai Branly – Jacques Chirac, Paris 7e
    https://www.sonsdhiver.org/2022-indaba-is

Premiers arrivés, premiers servis en envoyant un mail à contact@citoyes.com.

Pour les autres, tarifs préférentiels ci-dessous :
Concert du 29 Janvier. Pour bénéficier du tarif, il faut aller sur cette page : https://www.vostickets.net/billet Après avoir cliqué sur la date du 29, allez vers 4. “Tarif association” = 8€. Le code promo à renseigner lors de la validation de votre panier : SdhVaudou. 
– Concert du 30 Janvier, Pour bénéficier du tarif, il faut aller sur cette page : https://www.vostickets.net/billet. Après avoir cliqué sur la date du 30, allez vers 4. “Tarif association” = 10€. Le code promo à renseigner lors de la validation de votre panier : SdhIndaba.
Ces deux tarifs préférentiels sont valables jusqu’au vendredi 28/01, 12h. 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Sons d’hiver 2022 en Val-de-Marne: le jazz revient sur scène, nous réchauffer
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    A lire aussi